Standard Chartered pourrait devoir faire appel au marché -analystes

lundi 12 janvier 2015 18h55
 

LONDRES, 12 janvier (Reuters) - La banque Standard Chartered , qui réalise la majeure partie de ses activités en Asie, pourrait devoir passer 4,4 milliards de dollars (3,72 milliards d'euros) de provisions supplémentaires pour couvrir des pertes sur des prêts dans le secteur des matières premières, l'obligeant ainsi à lever des milliards de dollars sur le marché, estiment des analystes.

Les analystes de Credit Suisse estiment que les pertes pourraient acculer la banque à réaliser une augmentation de capital de 6,9 milliards de dollars pour porter son ratio de fonds propres "core" à 11% d'ici la fin de l'année.

"Nous pensons que les besoins de provisions pourrait être suffisamment importants pour imposer de nouvelles mesures de renforcement du capital comme une levée de fonds propres et/ou une baisse du dividende", dit l'analyste de Credit suisse, Carla Antunes-Silva, dans une note de recherche.

L'action Standard Chartered a perdu 2,53% lundi en Bourse de Londres, une des plus fortes baisses de l'indice des valeurs bancaires en Europe.

La banque a annoncé jeudi la suppression de 4.000 emplois dans la banque de détail d'ici la fin de l'année et la fermeture de l'essentiel de ses activités sur les marchés actions, dans le cadre d'un plan de 400 millions de dollars (339 millions d'euros) d'économies dévoilé en octobre dernier. (Steve Slater, Juliette Rouillon pour le service français)