Citigroup-Nouvelles charges pour litiges, le titre baisse

mardi 9 décembre 2014 17h10
 

9 décembre (Reuters) - Citigroup enregistrera au quatrième trimestre 2,7 milliards de dollars de nouvelles charges pour frais juridiques et 800 millions de dollars de charges de repositionnement, a déclaré mardi le directeur général Mike Corbat.

Les coûts juridiques sont liés à des enquêtes sur le marché des changes, sur la fixation du Libor et sur la réglementation contre le blanchiment d'argent, a précisé Mike Corbat lors d'une conférence d'investisseurs à New York.

En raison de ces frais supplémentaires, la banque ne sera que "légèrement bénéficiaire" au quatrième trimestre, a-t-il dit.

Citigroup s'attend en outre à une baisse de 5% du revenu de ses activités trading au quatrième trimestre, a-t-il ajouté.

Lors de la même conférence, Bank of America a annoncé que le revenu de ses activités trading allait également baisser sur le dernier trimestre, à la fois par rapport au troisième trimestre et par rapport au quatrième trimestre 2013.

Citigroup avait révisé le 30 octobre dernier ses résultats du troisième trimestre pour tenir compte d'une nouvelle provision pour frais juridiques de 600 millions de dollars

Le trading obligataire est déclinant depuis 2009, en raison surtout de nouvelles règles décourageant la prise de risque excessive. Plusieurs grandes banques ont sensiblement réduit leurs équipes dans ce segment, voire l'ont purement et simplement supprimé, remettant en question l'éventualité de son redémarrage.

Pour autant, la plupart des grandes banques américaines ont annoncé des revenus de trading meilleurs que prévu au troisième trimestre, à la faveur de données macroéconomiques favorables aux USA et en Europe et du départ du trader Bill Gross du géant du trading obligataire Pimco.

L'action Citigroup perdait 2,37% à Wall Street vers 15h55 GMT. Le titre BofA reculait au même moment de 1,86%.

(David Henry à New York; Patrick Vignal pour le service français, édité par Patrick Vignal)