Sharp veut supprimer 300 emplois en Europe

vendredi 26 septembre 2014 10h28
 

TOKYO, 26 septembre (Reuters) - Le groupe japonais d'électronique Sharp a annoncé vendredi son intention de supprimer 300 emplois en Europe et d'y réduire ses coûts par des alliances.

Sharp, qui poursuit ainsi la restructuration de ses opérations en Europe, accordera une licence pour ses téléviseurs en Europe au slovaque Universal Media Group (UMC) et fera de même pour son électroménager avec le turc Vestel Elektronik Sanayi ve Ticaret.

Sharp dit en outre être en discussions avec UMC pour lui céder son usine polonaise de fabrication de téléviseurs.

Le groupe dit avoir provisionné au deuxième trimestre 6,4 milliards de yens (46 millions d'euros) de pertes liées à ces opérations et ne pas prévoir de modifier ses prévisions de bénéfices sur l'ensemble de l'année.

Sauvé de la faillite en 2012 par des prêts d'un montant total de 360 milliards de yens accordés par des banques japonaises, Sharp s'est engagé dans une vaste entreprise de réduction de ses coûts et de sortie d'activités non rentables

(Chris Gallagher, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)