Michelin craint de ne pas tenir son objectif de ventes-presse

mardi 23 septembre 2014 07h57
 

PARIS, 23 septembre (Reuters) - Michelin craint de ne pas pouvoir tenir son objectif de ventes en volumes pour 2014 face à une activité atone en Europe et sur nombre de marchés émergents, déclare son directeur financier Marc Henry, cité mardi dans le quotidien Les Echos.

Fin juillet, le fabricant de pneumatiques avait redit viser une croissance de 3% de ses volumes cette année en dépit d'une hausse limitée à 1,9% de ses ventes sur les six premiers mois de l'année. (voir )

"L'objectif est plus difficile à atteindre compte tenu de l'évolution actuelle des marchés", précise le directeur financier dans le quotidien économique.

"L'Europe est en panne de croissance, le Brésil est très faible en première monte, la Russie est en crise", ajoute-t-il, en soulignant que seule l'Amérique du Nord et la Chine tirent leur épingle du jeu.

Les difficultés du fabricant à atteindre son objectif de ventes pourraient peser sur les autres objectifs financiers du groupe, qui vise pour 2014 une croissance de son résultat opérationnel avant éléments non récurrent, hors effets devises et une rentabilité sur capitaux employés supérieure à 11%.

Le groupe n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter ces informations. (Gwénaëlle Barzic, édité par Benoît Van Overstraeten)