Chute du titre Thomas Cook, les ventes en Allemagne ralentissent

mardi 16 septembre 2014 11h23
 

LONDRES, 16 septembre (Reuters) - Thomas Cook a perdu jusqu'à plus de 6% en Bourse mardi en fin de matinée après avoir fait état d'un ralentissement des réservations en Allemagne, qui représente un tiers des revenus du voyagiste britannique.

Vers 08h50 GMT, l'action reculait de 5% à 121,6 pence à la Bourse de Londres, accusant la deuxième plus forte baisse de l'indice Stoxx 600.

Le tour-operator a déclaré qu'il anticipait un bénéfice avant intérêts et impôt (Ebit) situé entre 315 et 335 millions de livres (entre 393 et 418 millions d'euros) au titre de l'exercice annuel clos fin septembre. Ces prévisions sont en ligne avec le consensus Thomson Reuters qui donne 327 millions de livres.

Thomas Cook a déclaré que les réservations en Allemagne avaient ralenti à partir de la fin de juillet, au moment où la confiance du consommateur s'est détériorée sur la crainte des répercussions des sanctions européennes contre la Russie. Ce ralentissement a affecté les marges du voyagiste en Allemagne au quatrième trimestre.

"Le marché allemand est très sensible", a déclaré à la presse la directrice générale Harriet Green. "Nous sommes très clairs sur notre quatrième trimestre et c'est pourquoi que nous avons indiqué cette fourchette (d'Ebit). Cela nous encourage de constater que les Allemands réservent leurs vacances de cet hiver."

Les analystes ont évoqué la faiblesse des réservations en Allemagne pour expliquer la chute du titre.

"Les nouvelles prévisions de Thomas Cook sont décevantes étant donné que nous allons devoir abaisser nos prévisions, cependant, la stratégie de redressement se poursuit malgré les effets du ralentissement en Allemagne et avec les compagnies aériennes allemandes", estime l'analyste Martin Brown de Shore Capital. (Sarah Young, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)