Ana Botin prône la continuité à la tête de Santander

lundi 15 septembre 2014 11h59
 

SANTANDER, Espagne, 15 septembre (Reuters) - Le nouvelle présidente de Santander Ana Botin s'est inscrite dans les pas de son père, décédé brutalement la semaine dernière, lors d'une assemblée générale extraordinaire lundi, affirmant aux actionnaires qu'elle maintiendrait une stratégie prudente et sa politique de dividende.

Ana Botin, 53 ans, a été nommée la semaine dernière à la tête de Santander, où elle succède à son père Emilio, célèbre pour avoir fait de la petite banque la première d'Espagne et la première de la zone euro en termes de capitalisation boursière.

S'adressant aux actionnaires réunis à Santander, dans le nord du pays, Ana Botin a également déclaré qu'elle poursuivrait la diversification du groupe bancaire au niveau international.

Une prise de risques mesurée, un accent mis sur les clients et la banque de détail, ainsi que la capacité à tirer parti des opportunités en matière d'acquisitions étaient la marque de fabrique d'Emilio Botin, a ajouté sa fille année.

"Mon ambition est de poursuivre cette 'success story', à laquelle je vais consacrer mes plus gros efforts", a dit Ana Botin.

La présidente de Santander a également déclaré que les filiales du groupe en Espagne étaient une force, source de croissance future.

Ana Botin a confirmé que Santander constatait des tendances positives pour ses résultats 2014.

"Comme nous arrivons à la fin du troisième trimestre, je peux vous dire que les tendances positives des résultats du groupe se poursuivent", a-t-elle dit. (Jesus Aguado, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)