13 août 2014 / 08:54 / il y a 3 ans

LEAD 1-E.ON-Semestriels en baisse avec la Russie, l'action monte

* Ebitda S1 de 5,01 mds (consensus: 4,9 mds)

* Bénéfice net courant S1 de 1,53 md (consensus: 1,49 md)

* Prévisions 2014 confirmées

* Baisse d'un quart de l'Ebitda en Russie

* L'action gagne plus de 4% (Avec précisions et cours)

par Christoph Steitz

FRANCFORT, 13 août (Reuters) - E.ON, le numéro un allemand des services aux collectivités, a annoncé mercredi une baisse de 12% de son excédent brut d'exploitation semestriel, grevé notamment par le ralentissement de l'économie russe, et dit craindre l'impact de la crise ukrainienne sur ses activités en Russie, son principal marché à l'étranger.

La crise ukrainienne constitue le dernier revers en date pour E.ON qui, comme les autres grandes entreprises allemandes du secteur, a vu ses profits et son cours de Bourse chuter ces dernières années en raison des évolutions rapides que traverse leur marché.

La capitalisation boursière du groupe a fondu de près de 75% depuis six ans pour tomber à environ 27 milliards d'euros. Mais mercredi, son cours de Bourse progressait de plus de 4% en matinée, les semestriels ayant dépassé les attentes des analystes financiers.

Son bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) est revenu à 5,01 milliards d'euros, un résultat légèrement supérieur à celui de 4,9 milliards attendu en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

L'Ebitda des activités russes a reculé d'un quart à 268 millions d'euros avec la dépréciation du rouble, qui atteint 7% face à l'euro depuis le début de l'année.

E.ON vend de l'électricité sur le marché russe par l'intermédiaire de sa filiale locale E.ON Rossiya OAO ; parallèlement, il achète 30% à 40% de son gaz à Gazprom et détient un quart du capital de l'un des principaux champs gaziers sibériens.

CONFIANCE SUR LE MARCHÉ RUSSE

"Nous surveillons l'évolution de la situation en Ukraine avec une certaine préoccupation. Mais nous faisons l'hypothèse que nous resterons en mesure de coopérer avec succès avec des entreprises russes", a déclaré le président du directoire, Johannes Teyssen, dans une lettre aux actionnaires.

Il a précisé que les sanctions contre la Russie liées au dossier ukrainien n'avaient à ce jour aucun impact direct sur les activités du groupe.

Certains analystes financiers estiment que l'action E.ON dispose d'un potentiel de rebond au second semestre à condition que le groupe poursuive la réduction de sa dette et qu'il enregistre des progrès sur le marché des "capacités", les aides publiques versées par l'Etat fédéral allemand pour favoriser le maintien de l'exploitation de centrales électriques déficitaires.

E.ON a précisé avoir réduit son endettement net d'environ 2,5 milliards d'euros au premier semestre, pour le ramener à 29,7 milliards.

Son bénéfice net courant, principal référence pour la fixation du dividende, a reculé de 20% environ au premier semestre à 1,53 milliard d'euros, dépassant lui aussi les estimations, qui le donnaient en moyenne à 1,49 milliard.

Ces résultats ont été soutenus en premier lieu par les activités de production d'électricité, dont les profits ont augmenté de plus de 25%.

Le groupe a aussi bénéficié d'une décision de justice établissant que la taxation par le fisc allemand du combustible nucléaire constituait une infraction, ce qui a contraint l'Etat à en rembourser une partie.

Il a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de 2014, à savoir un Ebitda de 8,0 à 8,6 milliards d'euros et un bénéfice net courant de 1,5 à 1,9 milliard, qui marqueraient une troisième année consécutive de baisse des profits. (avec Daniele Pegna,; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below