7 août 2014 / 05:50 / il y a 3 ans

LEAD 2-Zurich-Restructuration en bonne voie, profits en hausse

* Bénéfice net T2 en hausse de 6% à $837 mlns

* Le groupe en bonne voie pour atteindre ses objectifs

* La restructuration devrait porter ses fruits d'ici fin 2015

* L'action gagne plus de 3% et fait mieux que le secteur (Complété avec déclarations des dirigeants, commentaires d'analystes, précisions et cours)

par Alice Baghdjian

ZURICH, 7 août (Reuters) - Zurich Insurance Group a publié jeudi un bénéfice net trimestriel en hausse et expliqué que sa restructuration était en bonne voie, la réduction de ses effectifs étant pratiquement achevée et les économies prévues plus qu'à moitié réalisées.

Le coût de cette restructuration s'est toutefois traduit par un bénéfice net inférieur aux attentes, en progression de 6% seulement alors que les analystes l'attendaient en hausse de 21%.

Mais l'action de l'assureur helvétique progressait de 3,61% à 269,90 francs vers 9h50 GMT, le marché considérant cet impact comme un facteur exceptionnel. Au même moment, l'indice Stoxx européen de l'assurance prenait 0,13%.

Zurich a dit être en bonne voie pour atteindre ses objectifs pour les deux prochaines années.

Il avait annoncé à la fin de l'an dernier vouloir se réorganiser pour augmenter sa profitabilité en privilégiant les activités les plus rentables, en vendant les moins performantes et en réduisant ses effectifs.

Environ 670 postes ont déjà été supprimés, a-t-il précisé jeudi; en mars, il avait dit vouloir supprimer quelque 800 postes dans le monde pour économiser environ 250 millions de dollars (187 millions d'euros) par an.

"Ces économies vont commencer à se répercuter sur nos résultats d'ici la fin 2015", a déclaré à des journalistes le directeur général Martin Senn. "Cette cure d'amincissement est bien avancée."

LE COÛT DE LA RESTRUCTURATION PÈSE SUR LES RÉSULTATS

Le directeur financier George Quinn a précisé qu'environ 470 millions de dollars de réductions de coûts avaient déjà été réalisées sur un objectif total de 520 millions.

Le mois dernier, Zurich avait annoncé qu'il inscrirait dans ses comptes une charge de 300 millions de dollars liée à la vente d'activités en Russie à OLMA Group.

Mais les investisseurs devront encore attendre pour voir ces restructurations se traduire par une amélioration marquée des résultats financiers.

"Même si (la vente de la filiale russe) devrait soutenir la rentabilité, les charges de restructuration d'environ 600 millions de dollars attendues d'ici le troisième trimestre pèseront sur les résultats à court terme", a dit Dominik Studer, analyste de J. Safra Sarasin.

Les comptes du deuxième trimestre incluent environ 120 millions de dollars de charges de restructuration, a précisé Stefan Schürmann, analyste de Vontobel.

La baisse des indemnisations pour catastrophes naturelles a par ailleurs soutenu les résultats d'avril-juin, permettant à Zurich d'afficher sur la période un bénéfice net de 837 millions de dollars. Six analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat net de 953 millions.

Le ratio combiné, principal critère de mesure de la rentabilité des assureurs, s'est amélioré de 3,4 points à 95,7% au deuxième trimestre, alors que le consensus le donnait à 94,9%. (avec Paul Arnold, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below