LEAD 1-Deutsche Post bat le consensus au T2, objectifs confirmés

mardi 5 août 2014 15h18
 

(Actualisé avec détails, commentaire, cours de l'action)

FRANCFORT, 5 août (Reuters) - Deutsche Post a fait état mardi d'un résultat d'exploitation au deuxième trimestre supérieur aux attentes, grâce surtout à la division logistique de l'opérateur postal allemand, qui confirme son objectif de bénéfice 2014.

Le groupe a dégagé sur la période un bénéfice opérationnel de 654 millions d'euros, en hausse de 5,7% par rapport au deuxième trimestre 2013. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un bénéfice de 628 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires est resté pratiquement inchangé, à 13,695 milliards d'euros, contre un consensus de 13,899 milliards.

Les trois quarts du chiffre d'affaires de l'opérateur postal, qui a été privatisé en 2000 et a perdu son monopole national sur le courrier en 2007, proviennent de sa division logistique, DHL, dont les résultats compensent le déclin de l'activité traditionnelle de distribution du courrier.

Deutsche Post a dit confirmer sa prévision d'un résultat d'exploitation sur l'ensemble de l'année compris entre 2,9 et 3,1 milliards d'euros.

Le groupe compte investir davantage sur sa nouvelle plate-forme informatique, lancée en 2012, a déclaré le directeur financier Larry Rosen.

Cette plate-forme devrait permettre de réaliser des économies sur le long terme en aidant l'opérateur à remplir plus rapidement ses missions, a-t-il dit.

"Elle permet des économies et davantage de transparence (...) en aidant les clients à suivre le déroulement des livraisons", a-t-il expliqué lors d'une conférence téléphonique.

Robin Byde, analyste chez Cantor Fitzgerald, a renouvelé sa recommandation à acheter le titre en expliquant que Deutsche Post bénéficiait d'un environnement à nouveau favorable pour le commerce international.

L'action Deutsche Post prenait 2,77% à 23,89 euros peu après 13h00 GMT. (Marilyn Gerlach, Benoît Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)