Intesa bat le consensus au T2 sur une hausse des commissions

vendredi 1 août 2014 14h08
 

MILAN, 1er août (Reuters) - Intesa Sanpaolo a publié vendredi un bénéfice net de 217 millions d'euros au deuxième trimestre, supérieur au consensus, recueillant les fruits de son recentrage stratégique sur la gestion d'actifs.

Le consensus Thomson Reuters le donnait à 109 millions d'euros. Un an auparavant, le bénéfice était de 116 millions d'euros.

Sur le premier semestre, le bénéfice net est de 720 millions d'euros contre 422 millions.

La première banque de dépôt italienne a dit que son résultat d'exploitation et son bénéfice imposable étaient les meilleurs de ces neuf derniers trimestres, la croissance des revenus de la gestion d'actifs l'emportant sur les répercussions d'éléments ponctuels comme des dépréciations.

Les commissions ont augmenté de 9% au premier semestre et sont les plus élevées depuis 2007.

Plusieurs éléments exceptionnels ont été imputés sur les comptes: la banque a dû notamment payer 500 millions d'euros d'impôts supplémentaires en raison de la réévaluation de sa participation de 40% dans la Banque d'Italie.

Les provisions pour pertes sur créances sont restées élevées, de 1,18 milliard d'euros sur le trimestre et de 2,256 milliards sur le semestre, l'Italie ayant du mal à émerger de sa plus longue récession d'après-guerre.

Comme d'autres établissements européens, Intesa cède des actifs non stratégiques pour solidifier ses fonds propres, qui sont déjà parmi les plus étoffés d'Italie, en raison de l'examen de santé que passent les banques de la zone euro cette année.

Son ratio de capital Tier 1 était de 12,9% fin juin contre 12,6% fin mars.

(Silvia Aloisi, Wilfrid Exbrayat pour le service français)