August 1, 2014 / 8:49 AM / 3 years ago

LEAD 2-Vinci chute en Bourse après un S1 moins bon que prévu

4 MINUTES DE LECTURE

* L'action signe la 2e plus forte baisse du CAC

* Ebit inférieur au consensus au S1

* BTP en berne en France, difficultés sur le tramway de Nottingham

* L'effet des cessions et la performance des concessions éclipsées (Actualisé avec commentaires d'analystes, conférence de presse)

par Gilles Guillaume

PARIS, 1er août (Reuters) - Vinci accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC 40 vendredi à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce par le groupe de BTP et de concessions de résultats semestriels inférieurs aux attentes et d'une révision en légère baisse de sa prévision de chiffre d'affaires 2014.

A 12h25, le titre chute de 6,6% à 48,22 euros dans des volumes représentant près du double de ceux réalisés sur toute une séance ces trois derniers mois sur Euronext. Il s'inscrit ainsi comme la deuxième plus forte baisse du CAC 40, lui-même en recul de 1,4%, et réduit à 1% son avancée depuis le début de l'année.

Bryan Garnier souligne dans une note que Vinci a publié un résultat opérationnel "décevant" et inférieur au consensus d'environ 3%. Le broker abaisse sa recommandation d'"achat" à "neutre" sur la valeur, jugeant qu'en ce moment la visibilité est faible malgré des fondamentaux "positifs à long terme".

Vinci a revu en baisse son objectif de chiffre d'affaires pour l'année en raison de la dégradation de l'activité du BTP en France.

Dans la construction, le résultat opérationnel a baissé d'une centaine de millions d'euros à cause notamment des difficultés rencontrées par le groupe sur le tramway de Nottingham, au Royaume-Uni. Ce chantier de 540 millions d'euros environ, en JV avec Alstom, a débuté en 2012 et devait être livré, selon le calendrier initial, à la fin de cette année

"C'est un chantier qui s'exprime en milieu urbain (...) vous avez donc des réseaux de gaz, d'électricité, d'eau, des flux de circulation automobile qu'il faut dévier, et cela nécessite de la coordination", a expliqué Xavier Huillard, PDG de Vinci, au cours de la conférence de presse accompagnant les résultats. "L'ensemble de tout cela a été assez mal maîtrisé."

Il a chargé Bruno Dupety, numéro deux de Vinci Construction, de remettre le projet sur les rails et a détaché sur place plusieurs collaborateurs.

Du Nouveau Sur Le Plan Autoroutier D'ici L'automne

L'avertissement sur chiffre d'affaires et la performance opérationnelle du groupe au premier semestre ont éclipsé l'annonce d'un dividende exceptionnel pour redistribuer aux actionnaires une partie du produit de la vente de Vinci Park, ainsi que les mesures anti-dilution : le rachat de 423 millions d'euros d'actions et l'annulation de 23 millions de titres.

Société générale prend acte aussi des résultats inférieurs au consensus et à ses propres prévisions, mais réitère son conseil d'achat sur la valeur en notant les "excellents résultats" du pôle concessions.

Vinci, qui cherche dans les concessions aéroportuaires de nouveaux relais de croissance, regarde plusieurs dossiers en Slovénie, en Grèce et en Amérique latine, et n'a pas exclu vendredi de faire une offre sur l'aéroport de Toulouse.

Dans les concessions routières, Xavier Huillard a dit attendre un retour de la Commission européenne sur le plan de relance des autoroutes françaises d'ici l'automne. Il a aussi répété qu'après Vinci Park, "il n'y a pas de tabou" sur l'ouverture du capital d'autres actifs du groupe, notamment autoroutiers, pour financer la croissance de Vinci à l'international. (Avec Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below