1 août 2014 / 05:58 / il y a 3 ans

LEAD 2-Arkema alerte après un mauvais T2, le titre devisse

* CA du T2 à E1.520 millions, -3,3% en comparable

* Ebitda à E206 millions, -24,5%

* Ebitda 2014 vu proche de E800 millions, c. 902 mlns en 2013

* Economies de coûts renforcées

* L'action chute de plus de 18% (Actualisé avec réaction en Bourse et commentaire)

par Noëlle Mennella

PARIS, 1er août (Reuters) - Le chimiste Arkema prévoit une baisse de son Ebitda en 2014 et a décalé d'un an la réalisation de ses objectifs à moyen terme après une forte baisse de ses résultats trimestriels, ce qui se traduit par une lourde chute en Bourse vendredi matin.

Le groupe français a indiqué que ses résultats du deuxième trimestre étaient inférieures à ses attentes à cause de volumes plus faibles qu'attendu dans les acryliques et de plusieurs éléments spécifiques dans les polyamides.

Considérant que l'environnement économique au second semestre devrait rester dans la continuité du deuxième trimestre 2014, notamment dans les gaz fluorés et les acryliques, Arkema prévoit que son Ebitda 2014 devrait être proche de 800 millions d'euros, contre 902 millions en 2013.

De plus, il annonce que la réalisation de ses objectifs à moyen terme (chiffre d'affaires de 8 milliards d'euros et marge d'Ebitda de 16%), initialement prévue en 2016, est décalée à 2017.

En Bourse, l'action Arkema abandonne 18,63% à 56,49 euros à 10h33, portant à 33% sa baisse depuis le début de l'année.

"La société connaît toujours des difficultés sur certains marchés, et la rentabilité recule", commente dans une newsletter Philippe Cohen, gérant de portefeuilles chez Barclays Bourse.

Arkema, qui confirme ses objectifs 2020, estime qu'il devrait bénéficier à compter de 2015 d'importants projets de croissance organique comme la plate-forme de Thiochimie en Malaisie, de la contribution des actifs acryliques en cours d'acquisition en Chine et de la montée en puissance du secteur pétrole et gaz.

D'ores et déjà il annonce un renforcement de ses économies de coûts d'environ 50 millions d'euros sur les trois prochaines années.

Sur le deuxième trimestre, les ventes ont chuté de 6,7% (-3,3% à taux de change et périmètre constants) à 1.520 millions d'euros, l'Ebitda de 24,5% à 206 millions et son bénéfice net courant de 45,2% à 68 millions d'euros.

Les analystes attendaient un chiffre d'affaires de 1.595 millions et un Ebitda de 243 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

* Le communiqué et la présentation :

bit.ly/1kanVdg (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below