LEAD 2-GDF Suez-S1 difficile, l'effet de la Belgique en suspens

jeudi 31 juillet 2014 20h12
 

* Net récurrent PDG à -12,6%, Ebitda à -14,2%

* GDF Suez maintient sa prévision de net récurrent PDG

* Les deux réacteurs belges à l'arrêt vont peser

* Beaucoup d'acquisitions potentielles à l'étude

* Pas de grosse opération envisagée

* Dividende et investissements confirmés (Actualisé avec commentaires sur les acquisitions)

par Benjamin Mallet

PARIS, 31 juillet (Reuters) - GDF Suez a publié jeudi des performances opérationnelles en baisse au titre du premier semestre, pénalisées par un climat très doux en France, un marché de l'électricité toujours déprimé en Europe et l'arrêt de deux réacteurs nucléaires en Belgique.

Le producteur et distributeur de gaz et d'électricité a confirmé dans un communiqué son objectif de résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,3 à 3,7 milliards d'euros en 2014, qu'il prévoit cependant toujours d'ajuster pour tenir compte de l'arrêt - au moins jusqu'à l'automne - des réacteurs belges de Doel 3 et Tihange 2.   Suite...