31 juillet 2014 / 12:08 / dans 3 ans

LEAD 1-Pénalisé par la Russie et le golf, Adidas plonge en Bourse

(Actualisé avec détails)

par Emma Thomasson

BERLIN, 31 juillet (Reuters) - Adidas a annoncé jeudi une révision à la baisse de son projet de développement en Russie et une restructuration de sa division golf, deux champs d‘activité qui l‘ont contraint à réviser ses objectifs 2014 et admettre qu‘il ne serait pas en mesure d‘atteindre ceux qu‘il avait fixé pour l‘an prochain.

Ces annonces plombent le cours d‘Adidas qui chutait de 13,56% à 60,68 euros à 21h00 GMT, accusant l‘une des trois plus fortes baisses de l‘indice Stoxx 600.

Numéro deux mondial du secteur derrière l‘américain Nike , le groupe allemand d‘articles de sport ne parvient pas à combler son retard. Il a précisé qu‘il donnerait davantage de détails le 7 août, date à laquelle il publiera ses résultats complets.

Adidas a précisé que ses ventes trimestrielles avaient augmenté de 2% à 3,47 milliards d‘euros, soit 10% à taux de change constant, tandis que le bénéfice net attribuable s‘est inscrit à 144 millions, légèrement plus que ce qu‘attendaient les analystes.

Le groupe a souligné que des effets de change adverses, des dépenses de marketing effectuées à l‘occasion de la Coupe du monde de football ainsi qu‘une chute spectaculaire de ses ventes d‘articles de golf avaient occulté une croissance solide enregistrée dans ses segments et marchés habituellement les plus importants.

Il s‘attend désormais à une croissance de ses ventes de 5% à 9% en 2014 hors effets de change, alors qu‘il visait auparavant le haut de la fourchette à un chiffre. Il prévoit également un bénéfice net d‘environ 650 millions d‘euros, alors qu‘il le situait jusque là entre 830 et 930 millions d‘euros.

BAISSE DE LA POPULARITÉ DU GOLF AUX ETATS-UNIS

Ingo Speich, gestionnaire de fonds chez Union Investment, dixième investisseur le plus important dans Adidas avec une participation de 1,2%, a déclaré que “l‘avertissement sur résultat était prévisible, mais que son ampleur est catastrophique, les conditions défavorables ne sont pas une excuse.”

Le groupe a revu à la baisse ses anticipations dans son activité de golf TaylorMade après la chute de 18% affichée par ses ventes au deuxième trimestre.

Adidas va prendre de nouvelles mesures pour réduire ses stocks et lancer un programme de restructuration afin d‘aligner ses coûts avec la détérioration des anticipations dans le secteur de la petite balle blanche, dont la popularité diminue sur le marché américain, le plus important.

TaylorMade, racheté par Adidas en 1997 pour mieux concurrencer Nike, est le numéro un mondial de la fabrication de sacs, de clubs, de vêtements et chaussures de golf avec des ventes de 1,3 milliard en 2013, soit près de 9% des ventes du groupe.

Adidas va parallèlement réduire ses investissements en Russie où il dispose déjà de plus de 1.000 points de vente en raison de la chute du rouble provoquée par la crise en Ukraine.

“Les tensions actuelles dans la région laissent entrevoir des risques plus élevées à court terme pour la contribution de la zone Russie/CEI à la rentabilité”, dit le groupe.

Le nombre d‘ouvertures de nouveaux points de vente va ralentir considérablement en 2014 et 2015 et le nombre de fermetures va augmenter. (Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below