Generali-Bénéfice opérationnel en hausse, soutenu par l'Italie

jeudi 31 juillet 2014 11h39
 

MILAN, 31 juillet (Reuters) - Generali a annoncé jeudi un bénéfice opérationnel en hausse de 20,4% au deuxième trimestre, soutenu par l'évolution de son activité vers les produits d'assurance à forte marge et une performance étonnamment bonne en Italie malgré la crise.

Le deuxième trimestre a marqué la fin d'une phase de multiples cessions d'actifs, un des éléments clé de la stratégie de redressement du nouvel administrateur délégué Mario Greco, visant à renforcer les fonds propres de Generali.

Dans un communiqué, le troisième assureur en Europe par sa capitalisation boursière a publié un bénéfice opérationnel de 1,253 milliard d'euros, contre 1,04 milliard un an auparavant.

Mario Greco s'est par ailleurs déclaré "très optimiste" quant à la réalisation de l'objectif d'un rendement des capitaux investis à 13% d'ici fin 2015, après la publication des meilleurs comptes semestiels du groupe en plus de sept ans.

Il a annoncé que le groupe envisageait d'améliorer sa politique du dividence, lequel représente actuellement 40% du bénéfice.

Le ratio Solvency 1 était à 162% fin juin, Generali ayant ainsi atteint avec un an d'avance son propre objectif de 160%.

L'amélioration des performances de Generali en Italie, qui peine à sortir de sa plus longue récession en 70 ans, est due essentiellemnt à la réduction de nombre de prouduits offerts et aux économies réalisées grâce à l'intégration de plusieurs marques d'assurance du groupe.

Toutefois, son bénéfice net, affecté par plusieurs éléments non récurrents, est en repli de 13% à 416 millions d'euros.

Les provisions comprennent notamment 200 millions d'euros pour une participation de 38% dans le capital de l'assureur russe Ingosstrakh, en raison essentiellement de la dépréciation du rouble, a indiqué le directeur financier Alberto Minali (Lisa Jucca, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)