LEAD 1-Lloyds augmente le bénéfice, songe à verser à nouveau un dividende

jeudi 31 juillet 2014 10h24
 

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse actualisé)

par Matt Scuffham et Steve Slater

LONDRES, 31 juillet (Reuters) - Lloyds Banking Group a déclaré jeudi qu'il demanderait cette année à reprendre le versement d'un dividende à un degré "modeste" après avoir annoncé une hausse d'un tiers de son bénéfice trimestriel en dépit d'une nouvelle augmentation des coûts de dédommagement aux clients auxquels avaient été vendus des produits d'assurance crédit dans des conditions litigieuses.

La banque a été renflouée à hauteur de 20,5 milliards de livres durant la crise financière de 2008 et elle ne peut plus verser de dividende précisément en raison de cette aide publique.

Chirantan Barua, analyste de Sanford Bernstein, a dit que la banque pourrait être en mesure avec le temps de restituer 70% environ du bénéfice aux actionnaires chaque année. "Nous avons le sentiment que le second semestre sera solide pour la banque, surtout après la cession imminente du solde de la participation de l'Etat, un élément qui pesait ces derniers temps", dit-il.

Londres veut céder ses 25% restants avant les élections de 2015, après avoir déjà vendu 13,5% pour 7,4 milliards de livres.

Lloyds a fait état d'un bénéfice récurrent sur six mois à la fin juin de 3,8 milliards de livres (4,8 milliards d'euros), en hausse de 32%, à la faveur d'une croissance des marges, d'une amélioration de la situation économique et de pertes sur créances douteuses et irrécouvrables réduites de plus de moitié à 758 millions de livres.

Ce bénéfice est supérieur au consensus.

En prenant en compte les charges de restructuration et le traitement des contentieux, le bénéfice ressort à 863 millions de livres. Le ratio de capital Tier 1 a augmenté à 11,1% contre 10,3% à la fin 2013.   Suite...