July 31, 2014 / 8:19 AM / 3 years ago

LEAD 1-Bourse-Ingenico porté par le relèvement de ses prévisions

3 MINUTES DE LECTURE

* Vise une croissance organique entre 14%-16% pour 2014, vs 10%-15%

* Attend une marge entre 21,5%-22,5% vs au moins 21%

* L'action grimpe d'environ 3% (Actualisé avec commentaires et précisions)

PARIS, 31 juillet (Reuters) - L'action Ingenico figure jeudi matin parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120 au lendemain de l'annonce par le spécialiste des services de paiement d'une révision à la hausse de ses objectifs financiers pour 2014 après des résultats semestriels meilleurs qu'attendu.

A 9h55, le titre s'octroie 2,87% à 74,88 euros dans des volumes représentant 90% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Le SBF 120 cède 0,39% dans des volumes équivalant à 32% de leur moyenne journalière habituelle.

Ingenico table pour cette année sur une croissance organique de son chiffre d'affaires comprise entre 14% et 16% et sur une marge d'Ebitda entre 21,5% et 22,5%, contre des précédents objectifs de 10%-15% de hausse pour l'activité et une marge d'au moins 21%.

"Les nouvelles prévisions révisées à la hausse d'Ingenico soutiennent la confiance du management sur le fait qu'il y a encore beaucoup de croissance future", commente dans une note Barclays, qui surpondère le titre avec un objectif de cours porté de 72 à 79 euros.

Au premier semestre, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 703 millions d'euros, en hausse de 20% en données comparables, soutenu par la performance de l'activité Terminaux (+21%). La marge d'Ebitda ressort, elle, à 22,4% (+280 pdb en données comparables).

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait un chiffre d'affaires de 695,60 millions d'euros et une marge d'Ebitda de 20,7% à fin juin.

"Nous continuons d'aimer Ingenico et nous estimons qu'il est encore possible d'avoir des révisions positives des estimations", considère Barclays.

Un avis partagé par d'autres analystes qui envisagent de relever leurs propres perspectives, d'autant que, soulignent-ils, Ingenico a annoncé au début du mois être entré en négociations exclusives pour racheter le spécialiste des services de paiement en ligne Global Collect, pour une valeur d'entreprise de 820 millions d'euros.

Cette acquisition doit permettre au groupe de renforcer sa position de leader mondial des solutions de paiement intégrées étant donné sa complémentarité avec Ingenico Payment Services (Ogone).

La finalisation de l'opération devrait intervenir au début du quatrième trimestre 2014 et être financée avec de la trésorerie existante pour 220 millions d'euros et de la dette bancaire pour 600 millions d'euros. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below