Tarkett-C.A. -5,4% au S1, marge maintenue malgré la Russie

jeudi 31 juillet 2014 08h47
 

PARIS, 31 juillet (Reuters) - Tarkett a publié jeudi des résultats en repli pour son premier semestre, pénalisé par les effets de change, le ralentissement économique en Russie et la crise en Ukraine, mais est parvenu à maintenir sa marge grâce à des hausses de prix.

Le spécialiste français des revêtements de sol, qui a fait son entrée en Bourse en novembre, a réalisé sur les six premiers mois de l'année un chiffre d'affaires net de 1,1 milliard d'euros, en baisse de 5,4% en données publiées. La dépréciation face à l'euro des principales devises des pays de l'ancien bloc soviétique, où Tarkett est historiquement très présent, a eu un impact négatif de 4,2%.

"En dépit d'un environnement difficile et de variations de taux de change défavorables, le groupe a maintenu une marge d'Ebitda ajusté stable à 11,4%", a souligné Tarkett dans un communiqué. "Cette performance est le résultat des mesures rapidement mises en place par le groupe dans les pays de la CEI (la Communauté des Etats indépendants regroupant une dizaine d'anciennes républiques soviétiques, NDLR) en réaction à la crise en Ukraine, ainsi que de la bonne tenue des autres segments."

Après les hausses de prix intervenues en Ukraine et au Kazakhstan en février, le groupe a relevé ses tarifs en Russie de 5% le 1er avril.

Au total, l'Ebitda ajusté a baissé de 5,6% à 125,7 millions d'euros tandis que le résultat net, part du groupe, a chuté de 16% à 30,8 millions d'euros

Tarkett a confirmé ses objectifs de moyen terme, notamment une marge d'Ebita ajusté supérieure à 12%, mais a dit rester prudent pour le reste de l'année compte tenu de l'environnement économique incertain, notamment dans les pays de la CEI.

* Le communiqué :

bit.ly/1u2nqT5 (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)