July 31, 2014 / 8:09 AM / 3 years ago

LEAD 1-Legrand-Les changes pèsent au S1, objectifs confirmés

4 MINUTES DE LECTURE

* CA -1,3% au S1, +1,3% en données organiques

* Legrand maintient ses prévisions de croissance et de marge

* Activité en France -2,1% au T2, +4,2% dans les émergents

* L'action perd près de 3% (Actualisé avec cours, commentaire et citations)

PARIS, 31 juillet (Reuters) - Legrand a confirmé jeudi ses objectifs annuels de croissance organique et de rentabilité malgré un premier semestre marqué par un lourd effet de change négatif et par l'absence de reprise dans la construction en France.

Le spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment vise pour l'ensemble de l'exercice une évolution organique de ses ventes comprise entre 0% et 3%, et une marge opérationnelle ajustée avant prise en compte des acquisitions entre 19,8% et 20,2%.

A 10h05, l'action perd 2,98% à 42,13 euros.

"La croissance organique et la marge ont été un peu inférieures aux attentes" au deuxième trimestre "mais restent satisfaisantes", commente la Société générale dans une note.

A la clôture de mercredi, l'action affichait un gain de 8,4% depuis le début de l'année, après une hausse de plus de 25% en 2013.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires du groupe est ressorti à 2.224,6 millions d'euros, en baisse de 1,3% du fait d'un effet de change défavorable de cinq points de pourcentage. A structure et taux de change constants, Legrand affiche une croissance organique de 1,3% sur la période.

La marge opérationnelle ajustée est ressortie à 20,4%, contre 20,3% un an plus tôt. Hors acquisitions, que le groupe entend poursuivre notamment dans les pays émergents ou aux Etats-Unis, elle se situe à 20,6%.

"Nous sommes quasiment au milieu de l'objectif de croissance organique (...) et s'agissant de la marge (...) un tout petit peu au-dessus du milieu de fourchette", a indiqué Gilles Schnepp, PDG de Legrand, au cours d'une téléconférence de presse.

"Il serait hardi de resserrer cette fourchette (...) je pense que c'est un petit peu tôt", a-t-il ajouté.

En Europe occidentale, où la reprise du marché de la construction se fait attendre, le chiffre d'affaires au deuxième trimestre a baissé de 2,1% en France malgré la résistance de l'activité rénovation et de la demande en systèmes d'assistance à l'autonomie des personnes âgées, tandis que les ventes ont baissé de 4,5% en Italie.

Dans le reste de l'Europe, la croissance a décéléré à 1,3%, du fait notamment de bases de comparaison élevées.

Elle a atteint en revanche 4,2% dans le reste du monde grâce à une activité vigoureuse aux Emirats arabes unis, en Afrique du Sud, en Chine et en Inde.

Legrand a confirmé par ailleurs anticiper une atténuation des effets de change dans le courant de l'année, et a revu à -3% environ l'impact négatif des devises en 2014, contre -3,5% estimé jusqu'ici.

Le spécialiste des équipements électriques basse et moyenne tension Schneider Electric a fait état mercredi d'un recul de son activité au deuxième trimestre, à cause de la faiblesse de la demande pour les infrastructures en Europe, tandis que le distributeur de matériel électrique Rexel a abaissé ses objectifs annuels en raison de l'environnement économique difficile, en particulier en France.

* Le communiqué :

bit.ly/1xDmiWk

* La présentation :

bit.ly/1qqB3ZL (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below