Eutelsat affiche un carnet de commandes record en 2013-2014

jeudi 31 juillet 2014 08h36
 

PARIS, 31 juillet (Reuters) - Eutelsat Communications a fait état jeudi d'un carnet de commandes record pour son exercice fiscal 2013-2014 clos fin juin, dont les résultats sont ressortis en ligne avec les prévisions.

L'opérateur de satellites vise une croissance organique d'environ 4% pour l'exercice en cours par rapport à un chiffre d'affaires 2013-2014 proforma (i.e en intégrant l'activité de Satmex de juillet à décembre 2013 et l'impact net de la cession de KabelKiosk).

Le chiffre d'affaires devrait ensuite progresser de plus de 5% en moyenne sur les deux exercices courant jusqu'au 30 juin 2017, précise dans son communiqué le groupe qui anticipe également une marge d'Ebitda maintenue au-dessus de 76,5% pour chaque exercice jusqu'à mi-2017.

"Notre carnet de commandes s'établit à un niveau record de 6,4 milliards d'euros (+19,9%, NDLR), confirmant ainsi les tendances positives de long terme sur nos marchés, y compris sur nos marchés les plus récents", indique dans un communiqué le PDG Michel de Rosen.

"Avec l'arrivée prochaine de capacités supplémentaires, la croissance de notre chiffre d`affaires devrait connaître une accélération au cours des trois prochaines années. Cette croissance sera portée, pour l'essentiel, par les applications vidéo ainsi que par le haut débit et la mobilité dans les marchés en plein essor, notamment en Amérique latine et en Asie-Pacifique."

Le groupe a d'ailleurs annoncé en parallèle la conclusion, avec Airbus Defence and Space et Arianespace, des contrats d'acquisition et de lancement du satellite Eutelsat 172B destiné à l'Asie-Pacifique.

A fin juin, le chiffre d'affaires ressort en hausse de 5% à 1,347 milliard d'euros (+2,6% à taux de change constant, hors éléments non récurrents et Satmex) et la marge d'Ebitda à 76,7% (-0,9 point).

Le recul de la marge reflète l'impact dilutif de Satmex et l'augmentation des ressources allouées au renforcement de l'activité commerciale du groupe, partiellement compensés par la gestion des coûts.

Le groupe avait confirmé en mai viser pour l'ensemble de son exercice décalé une marge d'Ebitda autour de 77% hors Satmex et autour de 76,5% en incluant le mexicain Satélites Mexicanos dont l'acquisition a été finalisée en début d'année.   Suite...