LEAD 1-L'Amérique latine pèse sur les ventes de MAN

mercredi 30 juillet 2014 11h30
 

BERLIN, 30 juillet (Reuters) - Le groupe industriel allemand MAN a réduit sa mercredi prévision de chiffre d'affaires 2014 en raison d'un affaiblissement de la demande pour les poids lourds et d'une baisse des commandes en Amérique latine.

Au deuxième trimestre, les ventes du constructeur munichois ont chuté de 12% à 3,6 milliards d'euros, avec un recul de 17% en Amérique latine dû en particulier au ralentissement de la croissance au Brésil et à la dépréciation du réal brésilien.

MAN, filiale de Volkswagen, anticipe désormais un chiffre d'affaires 2014 "notablement inférieur" à celui de 2013 alors qu'il tablait jusqu'ici sur une "légère baisse" par rapport au C.A. de 15,7 milliards d'euros réalisé l'an dernier.

"Nous sommes confrontés à des défis croissants au Brésil, un marché clé pour MAN", a reconnu le président du directoire Georg Pachta-Reyhofen. "Nous gardons un oeil sur l'évolution de la situation économique, qui est source d'inquiétude."

Pour autant, MAN a réaffirmé son objectif d'une hausse "significative" de son bénéfice opérationnel et de ses marges sur l'exercice 2014.

Le groupe a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre à la faveur d'une forte demande pour ses turbines et moteurs diesel qui a compensé la faiblesse des ventes de camions.

Il a dégagé sur ces trois mois un bénéfice opérationnel de 154 millions d'euros à comparer à une perte de 26 millions d'euros au deuxième trimestre 2013.

A la Bourse de Francfort, l'action MAN ne réagit guère à ces annonces et abandonne 0,08% à 89,26 euros vers 9h30 GMT. (Andreas Cremer, Véronique Tison pour le service français)