CORR-LEAD 1-BP évoque un risque en Russie, bond du bénéfice au T2

mardi 29 juillet 2014 12h18
 

(Corrige la variation du bénéfice ajusté au §2)

29 juillet (Reuters) - Le géant pétrolier britannique BP a publié mardi une hausse supérieure aux attentes de son bénéfice trimestriel mais a mis en garde contre le potentiel effet négatif que pourraient avoir de nouvelles sanctions contre la Russie sur ses activités dans le pays et ses relations avec le groupe russe Rosneft.

Le résultat ajusté des coûts de remplacement a progressé de 34% à 3,63 milliards de dollars (2,70 milliards d'euros) au deuxième trimestre, tandis que les analystes anticipaient en moyenne 3,49 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

BP a annoncé le versement d'un dividende de 9,75 cents par action au titre du trimestre clos le 30 juin, contre 9 cents un an plus tôt.

"C'est encore un bon trimestre, qui a généré à la fois des améliorations au niveau opérationnel et un flux de trésorerie solide", a déclaré le directeur général de BP, Bod Dudley.

Vers 10h00 GMT, le titre reculait près de 0,9% à la Bourse de Londres.

BP a expliqué ces performances par l'augmentation de la production de gaz et de pétrole à partir de nouveaux produits en amont ainsi que par la hausse de la transformation de brut lourd sur la raffinerie modernisée de Whiting aux Etats-Unis.

"Les compétences du groupe en matière d'opérations offshore sont encore au premier plan avec une production particulièrement solide dans le Golfe du Mexique. Des prix plus élevés du brut ont aussi contribué à dépasser les attentes du marché qui étaient plutôt modestes", a déclaré Brian Youngberg, analyste spécialisé chez Edward Jones.

Le géant pétrolier britannique a déclaré que sa production avait baissé de près de 3% sur le trimestre, à 3,1 millions de barils équivalent pétrole par jour.   Suite...