LEAD 1-Ryanair relève son objectif annuel après un solide T1

lundi 28 juillet 2014 07h56
 

(Actualisé avec du contexte, précisions, déclarations du directeur financier)

DUBLIN, 28 juillet (Reuters) - Ryanair a relevé lundi son objectif de bénéfice annuel après avoir dégagé au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 152%, soit bien plus que prévu.

La compagnie aérienne irlandaise projette dorénavant un bénéfice annuel de 620 à 650 millions d'euros sur l'exercice clos en mars 2015 contre 580 à 620 millions précédemment anticipés. Le consensus donne 646 millions.

"Nous avons beaucoup amélioré nos services ces six ou sept derniers mois et nous en voyons les retombées en termes de hausse de la rentabilité", a déclaré à Reuters le directeur financier Howard Millar.

La première compagnie aérienne européenne à bas tarifs a mis en place une stratégie incitant les passagers à réserver à l'avance et anticipe une croissance du trafic passagers de 3% au premier semestre et une croissance des tarifs de 6%, en fonction des réservations tardives.

Sur les trois mois à juin, les tarifs ont augmenté de 9%, débouchant sur un bénéfice net de 197 millions d'euros contre 78 millions un an auparavant et un consensus donnant 157 millions.

Ryanair a ajouté qu'elle comptait rétrocéder 520 millions d'euros aux actionnaires par le biais d'un dividende spécial de 37,50 cents par action ordinaire.

Ryanair, qui observe que les comptes du premier trimestre sont quelque peu biaisés par le fait que Pâques n'était pas tombé durant la même période l'an passé, anticipe un environnement bien plus concurrentiel sur les tarifs durant son second semestre et compte augmenter ses capacités de 8% cet hiver.

L'action a terminé à 6,85 euros vendredi en Bourse de Dublin, 3% de plus qu'à la mi-juillet, lorsque le directeur général Michael O'Leary avaitg dit qu'il ne comptait pas réviser à la baisse la prévision de bénéfice annuel en dépit des avertissements sur résultats lancés par Air France-KLM et Lufthansa. (Padraic Halpin, Wilfrid Exbrayat pour le service français)