SES maintient ses prévisions pour 2014 mais le titre recule

vendredi 25 juillet 2014 12h12
 

BRUXELLES, 25 juillet (Reuters) - Le numéro un mondial des opérateurs de satellites commerciaux SES a maintenu ses prévisions pour 2014 après des performances solides au deuxième trimestre et malgré le retard de lancement d'un satellite.

Le groupe, qui diffuse plus de 6.200 chaînes de télévisions à partir de 55 satellites, a annoncé vendredi un objectif de croissance de 6 à 7% de son chiffre d'affaires et de son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement (Ebitda).

En 2013, ils avaient respectivement augmenté de 3,4 et 2,8%.

SES, qui vend des capacités de transmission à des groupes de télévision tels que BSkyB, Echostar ou encore l'indien Dish TV, a déclaré qu'il maintenait ses prévisions malgré un nouveau retard. Le lancement du satellite Astra 2G, qui était à l'origine programmé pour le premier semestre, a été repoussé au quatrième trimestre.

Le chiffre d'affaires de SES a atteint 473,3 millions d'euros et son bénéfice "core" 348,8 millions d'euros. Ces deux chiffres sont très légèrement inférieurs au consensus Reuters qui donnait 477 millions et 351 millions.

Vers 10h10 GMT, le titre SES reculait de 1,62% à 27,58 à la Bourse de Paris.

Le groupe a également bénéficié d'un effet "Coupe du monde" et enregistré des revenus supplémentaires grâce aux téléchargements de matches et à la hausse de la demande des diffuseurs lors du Mondial de football en juin et juillet au Brésil. (Philip Blenkinsop, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)