July 25, 2014 / 9:09 AM / 3 years ago

LEAD 1-Bourse-Valeo recule après son S1 sur des prises de profit

3 MINUTES DE LECTURE

* Léger relèvement de l'objectif de marge annuel

* S1 soutenu par la Chine et l'Amérique du nord

* Modification comptable par rapport aux sociétés mises en équivalence

* L'action recule de 2,3%

* La valeur avait été multipliée par 2,6 depuis fin 2012 (Actualisé avec précisions)

PARIS, 25 juillet (Reuters) - L'action Valeo enregistre vendredi matin l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC 40, l'équipementier automobile subissant des prises de bénéfices suite à l'annonce d'une publication semestrielle marquée par une modification comptable.

A 10h59, le titre cède 2,28% à 94,96 euros pendant que le CAC 40 avance de 0,55% au même instant.

Valeo a pourtant légèrement relevé jeudi son objectif de marge annuel après un premier semestre vigoureux grâce à la demande des constructeurs en Chine et en Amérique du Nord, conjuguée au rebond de l'activité automobile en Europe.

"La baisse vient d'une modification comptable dans les résultats. Retraité de cet effet-là, les résultats sont globalement décevants !", commente un vendeur actions en poste à Paris.

L'équipementier a réalisé sur les six premiers mois de l'année un chiffre d'affaires consolidé de 6,35 milliards d'euros, en hausse de 7% en données publiées et en progression de 10% à périmètre et taux de change constants.

Le résultat opérationnel du groupe a progressé lui de 15% à 442 millions d'euros, donnant une marge de 7%, tandis que le résultat net, part du groupe, a grimpé de 38% à 262 millions.

Valeo vise désormais une marge opérationnelle "un peu supérieure" à 7%, alors que le groupe prévoyait jusqu'ici une légère amélioration par rapport à la marge de 2013, ressortie à 6,6%, ce nouvel objectif intégrant la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence.

"Valeo a publié un ensemble de résultats pour le premier semestre globalement en ligne (mais) compliqué par l'application de nouvelles normes comptables pour les sociétés mises en équivalence (similaire à l'approche de Daimler), qui a modifié l'indicateur clé de marge opérationnel sur lequel se concentre les investisseurs de 10 points de base par rapport à l'approche précédente", explique Citigroup.

De nombreux investisseurs jugent toutefois la publication satisfaisante mais ont préféré prendre leurs bénéfices sur un titre qui avait été multiplié par 2,6 depuis fin 2012.

"L'histoire reste belle mais quand on voit le parcours boursier de la valeur, il n'est pas anormal de voir des prises de bénéfices surtout dans un été chahuté sur les marchés par plusieurs événements géopolitiques qui font peser de fortes incertitudes pour la suite", souligne un gérant parisien. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Laurence Frost, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below