July 24, 2014 / 5:59 PM / 3 years ago

LEAD 1-Thales-La rentabilité s'améliore nettement, le CA stagne

4 MINUTES DE LECTURE

* C.A. conforme aux attentes à E5,7 mds au S1 (-0,6%)

* Bond de 15% du bénéfice d'exploitation à E422 mlns

* Confirme la totalité de ses objectifs

* Prises de commandes en baisse de 0,8%, bond de 13% dans les émergents (Actualisé avec précisions supplémentaires)

PARIS, 24 juillet (Reuters) - Thales a confirmé jeudi l'ensemble de ses objectifs financiers après avoir enregistré une nette amélioration de sa rentabilité au premier semestre en dépit d'une stagnation de son chiffre d'affaires sur la période.

L'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la sécurité a par ailleurs fait état d'un léger recul de 0,8% de ses prises de commandes à 5,22 milliards d'euros en dépit d'un bond à deux chiffres (13%) dans les pays émergents.

"Ce premier semestre est un démarrage positif pour l'année. Nous confirmons la dynamique engagée l'an dernier", a commenté le PDG Jean-Bernard Lévy lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Le spécialiste de l'électronique de défense a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice d'exploitation de 422 millions d'euros, en hausse de 15%, grâce à la poursuite de ses efforts d'amélioration de la productivité via notamment des réductions de coûts.

Le résultat net ajusté part du groupe a progressé de 13% pour atteindre 257 millions.

Le groupe français a toutefois été pénalisé par un recul de la contribution de DCNS, dont il détient 35% et l'Etat 64%, ce qu'il a expliqué par une baisse du chiffre d'affaires du constructeur naval ainsi que par des dépassements de budgets sur des contrats dans le nucléaire civil.

Recul De La Contribution De Dcns

La rentabilité de DCNS, qui change de dirigeant avec l'arrivée d'Hervé Guillou pour succéder à Patrick Boissier, devrait reculer cette année par ailleurs à 2013, a prévenu Pascal Bouchiat, le directeur financier de Thales.

Sur la période, le chiffre d'affaires de l'équipementier a enregistré un léger repli de 0,6% à 5,7 milliards d'euros, pénalisé par les activités de transport, de défense et de sécurité.

A contrario, l'aérospatiale a vu ses revenus progresser de 5%, tirée par l'avionnique de bord et l'essor des équipements multimédias.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 5,77 milliards d'euros et un bénéfice net de 273 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Thales a réaffirmé tabler pour 2014 sur une progression à deux chiffres des prises de commandes dans les marchés émergents qui devrait compenser la baisse attendue sur les marchés matures, en particulier dans le secteur de la défense.

La société, qui prévoit toujours une stabilité de son chiffre d'affaires et une hausse de 5 à 7% de son résultat d'exploitation pour cette année, a également réaffirmé ses objectifs de moyen terme.

L'action Thales a clôturé en baisse de 0,59% jeudi avant ces chiffres, donnant une capitalisation de 9 milliards. Elle a reculé de près de 7% depuis le début de l'année.

Voir aussi :

Le communiqué :

thls.co/1nwO3yg

La présentation :

thls.co/1nl8u1s (Gwénaëlle Barzic et Cyril Altmeyer, édité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below