LEAD 2-Le bénéfice d'ABB en baisse plus forte que prévu au T2

mercredi 23 juillet 2014 12h35
 

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

par Caroline Copley

ZURICH, 23 juillet (Reuters) - Le groupe d'ingénierie suisse ABB a accusé une baisse plus forte que prévu de son bénéfice net au deuxième trimestre, sous le coup de dépréciations et des pertes de son activité de systèmes d'énergie.

ABB, également présent dans les produits basse tension et l'automation industrielle, a publié un bénéfice net en baisse de 17% à 636 millions de dollars (472 millions d'euros) alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne 706 millions.

Ce montant intègre pour 333 millions de dollars de dépréciations et d'amortissements, dont 100 millions liés à des acquisitions parmi lesquelles celle de Thomas & Betts and Baldor, a précisé le groupe zurichois. Il comprend en outre une charge de restructuration de 40 millions de dollars.

ABB a réitéré ses prévisions prudentes, estimant que les incertitudes sur certains marchés émergents risquaient de contrebalancer des signes plus encourageants aux Etats-Unis et sur certains marchés européens, autant d'éléments incitant les investisseurs à la retenue. Vers 10h30 GMT, l'action ABB cédait 1,62% à 20,71 francs suisses, prolongeant sa tendance baissière de cette année (-13% depuis le 1er janvier).

De coûteux retards de production dans des projets solaires et éoliens ont pesé sur la division Systèmes d'énergie (PS) du groupe au cours des derniers trimestres, et ABB a promis en avril qu'il redoublerait d'efforts pour que cette branche renoue avec les bénéfices, mais la route semble encore longue.

"(La branche) PS va peser sur les résultats au cours des trimestres à venir", a reconnu le directeur général Ulrich Spiesshofer, cité dans le communiqué.

  Suite...