VW veut réduire ses coûts pour soigner sa marge bénéficiaire

mardi 15 juillet 2014 19h33
 

HAMBOURG/BERLIN, 15 juillet (Reuters) - Volkswagen prévoit de réduire les coûts de sa marque éponyme d'environ cinq milliards d'euros par an à partir de 2017 le constructeur automobile allemand peinant à faire jeu égal avec son concurrent Toyota en termes de performance bénéficiaire.

La marque Volkswagen, la plus importante du groupe allemand par les ventes et les livraisons, est encore loin de son objectif de marge bénéficiaire d'au moins 6% en raison de coûts fixes que le groupe juge élevés par rapport à ceux du japonais.

En 2013, la marge bénéficiaire de la marque VW était de 2,9% contre 8,8% dans la division automobile de Toyota et 9% chez le sud-coréen Hyundai Motor.

Volkswagen produit une part importante de ses véhicules en Allemagne, où les salariés ont obtenu d'importantes hausses des salaires l'année dernière.

Les analystes estiment que la rentabilité de VW est décevante étant donné son expansion rapide. Le groupe est bien parti pour atteindre son objectif de 10 millions de voitures vendues en 2014, avec quatre ans d'avance.

"Soyons honnêtes: nous avons beaucoup de rattrapage à faire par rapport à nos principaux concurrents", écrit le président du directoire Martin Winterkorn dans une lettre adressée aux responsables de VW et que Reuters s'est procurée mardi.

"C'est pourquoi nous devons maintenant agir de façon claire, efficace et parfois douloureuse", ajoute-t-il, notant que les coûts de recherche et développement ont bondi de 80% à l'échelle du groupe depuis 2010.

Dans une lettre interne, Martin Winterkorn avait déjà appelé en février les cadres dirigeants du groupe à veiller à la maîtrise des coûts.

Le premier constructeur automobile européen pourrait dévoiler dans le courant de l'année les modalités de son plan "Future tracks" concernant l'après-2018. (Jan Schwartz et Andreas Cremer, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)