15 juillet 2014 / 11:54 / il y a 3 ans

LEAD 2-JPMorgan-Bénéfice en baisse de 8%, l'obligataire pèse

* Bénéfice par action de $1,46 au T2, mieux qu'attendu

* Chute de 15% des revenus des activités de taux fixes

* L'action gagne 4% (Actualisé avec téléconférence, cours, déclarations de Dimon sur sa santé)

par David Henry et Tanya Agrawal

15 juillet (Reuters) - JPMorgan Chase, la première banque américaine par les actifs, a annoncé mardi une baisse de 8% de son bénéfice au deuxième trimestre, mais ce résultat meilleur qu'attendu a été salué par une forte hausse du titre à Wall Street.

Le recul du bénéfice est essentiellement imputable au repli des activités de trading, une tendance dont ont aussi souffert Goldman Sachs et Citigroup. et

Le bénéfice net trimestriel est ressorti à 5,99 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros), soit 1,46 dollar par action, en recul par rapport aux 6,5 milliards (1,60 dollar par action), pour la même période de 2013. Les résultats pour les deux périodes incluent des éléments exceptionnels.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,29 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S mais il était impossible de déterminer dans l'immédiat si ce consensus est comparable au BPA publié mardi.

Vers 14h30 GMT, l'action JPMorgan gagnait 4,15% à 58,63 dollars, de loin la plus forte progression du Dow Jones qui était presque inchangé au même moment.

Le produit net bancaire du groupe a atteint 25,3 milliards de dollars, avec des provisions pour pertes sur crédit de 692 millions et des frais juridiques de 500 millions après impôt.

"Vers la fin du deuxième trimestre, nous avons constaté des signaux encourageants pour l'ensemble de nos activités (...)", a déclaré son directeur général, Jamie Dimon, dans un communiqué.

Ces résultats sont les premiers depuis que Jamie Dimon a révélé qu'il souffrait d'un cancer de la gorge à un stade précoce. Evoquant cette question lors d'une conférence téléphonique, il a dit se sentir "très bien" et ajouté qu'il continuerait de s'investir dans la direction du groupe le temps que durerait son traitement.

Les revenus du groupe tirés des marchés obligataires et d'actions a baissé de 15% à 3,5 milliards de dollars sur le trimestre au 30 juin par rapport à la même période de l'an dernier. Mais ce recul est moins marqué que celui de 20% évoqué en mai par la banque.

Les dirigeants de JPMorgan ont noté que les investisseurs institutionnels semblaient réduire leur exposition aux obligations et devises faute de convictions fortes sur l'évolution des taux.

Le marché s'attend à ce que les volumes finissent par rebondir mais certains investisseurs craignent qu'une bonne partie de l'activité soit définitivement perdue en raison des nouvelles réglementations plus strictes imposées aux secteur.

JPMorgan, numéro deux du crédit immobilier aux Etats-Unis après Wells Fargo & Co, a vu les bénéfices générés par cette activité baisser de 38% au deuxième trimestre, à 709 millions. Le volume global de crédit immobilier aux Etats-Unis est en baisse depuis 15 mois en raison de la remontée des taux hypothécaires.

La demande de prêts a aussi souffert d'un ralentissement du marché immobilier au printemps cette année.

* Communiqué: (Juliette Rouillon et Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below