LEAD 1-Wells Fargo-Le crédit immobilier déçoit, l'action baisse

vendredi 11 juillet 2014 21h11
 

(Actualisé avec précision, cours)

11 juillet (Reuters) - Wells Fargo, quatrième banque américaine, a fait état vendredi d'une chute de 39% de ses revenus tirés du crédit immobilier au deuxième trimestre, un recul qui vient souligner la nécessité pour le groupe de trouver des relais de croissance.

Ses bénéfices ont certes augmenté et répondent aux attentes de Wall Street, grâce entre autres à des plus-values réalisées sur des investissements en actions et en obligations, mais ce soutien risque de s'atténuer, voire de disparaître, au cours des prochains trimestres, estiment les analystes.

A la Bourse de New York, l'action Wells Fargo perdait 0,51% à 51,5450 dollars à moins d'une heure de la clôture alors que l'indice Standard & Poor's-500 gagnait 0,1%.

Les volumes de prêts immobiliers dans l'ensemble du marché américain sont en baisse depuis 15 mois, conséquence de la remontée des taux d'intérêt, qui décourage les demandes de refinancement. Le printemps de cette année a en outre été moins actif sur le marché immobilier que celui de l'an dernier, a déclaré John Shrewsberry, le directeur financier de la banque, lors d'une téléconférence.

"Le marché de l'achat a été plus calme que ce que nous pensions", a-t-il dit.

Mais la baisse des volumes de prêts immobiliers a été, en pourcentage, plus marquée encore chez Wells Fargo que sur l'ensemble du marché, selon les estimations de la Mortgage Bankers Association.

Cela pourrait s'expliquer par le fait que l'an dernier, des établissements de crédit plus petits revendaient une partie de leurs prêts à Wells Fargo, qui titrisait ces prêts dans le cadre de programmes fédéraux de titrisation, des opérations qui entraient dans le calcul de ses volumes.

Bon nombre des petites banques concernées effectuent aujourd'hui directement cette titrisation, a déclaré John Stumpf, le PDG de Wells Fargo.   Suite...