Europe-Euro, économie font peser une hypothèque sur les résultats

mercredi 9 juillet 2014 15h15
 

* Des résultats sans doute améliorés mais l'euro et l'économie pèsent

* Croissance des résultats estimée à 5%-6% - JPMorgan

* Une "saison" non stimulante pour la Bourse

par Atul Prakash

LONDRES, 9 juillet (Reuters) - La "saison" des résultats trimestriels en Europe ne suffira pas à inciter les investisseurs à tester de nouveaux sommets boursiers, après une volée d'avertissements sur résultats et d'indicateurs économiques sans grand relief.

Après un début d'année mouvementé, le rythme de la reprise économique s'est ranimé au deuxième trimestre pour les Etats-Unis et est resté stable pour la Chine. Mais en Europe, où l'euro reste obstinément fort, l'activité économique a ralenti en juin en Allemagne et a fléchi en France.

Pour autant, la croissance ailleurs a dû aider les entreprises européennes - qui tirent une partie non négligeable de leurs revenus hors du Vieux Continent - à dégager une croissance du bénéfice par action de l'ordre de 5% à 6%, selon les estimations rassemblées par JPMorgan.

De fait, le pessimisme ambiant s'est tassé ces dernières semaines avec un ralentissement de la fréquence des révisions à la baisse des résultats de la part des analystes.

Mais l'euro fort et les doutes quant à la teneur de la croissance économique au second semestre amènent certains investisseurs à douter que les Bourses européennes viennent éprouver des pics de plusieurs années.   Suite...