Ciments français-Italcementi franchit le cap des 95% des droits

lundi 30 juin 2014 16h35
 

PARIS, 30 juin (Reuters) - Italcementi a franchi à la hausse le seuil de 95% des droits de vote de Ciments français, société sur laquelle il a lancé une offre publique d'achat et pour laquelle il est désormais en mesure de lancer une offre de retrait obligatoire.

Ce franchissement de seuil vendredi, qui résulte de l'acquisition d'actions Ciments français sur le marché, a été signifié à l'Autorité des marchés financiers (AMF) par courrier le 30 juin, a indiqué lundi l'AMF dans un avis.

Italcementi détient désormais 91,93% du capital de sa filiale et 95,42% des droits de vote. Si une société possède plus de 95% du capital ou des droits de vote d'une autre, elle peut lancer une offre de retrait obligatoire auprès des minoritaires, à condition que cette offre intervienne dans un délai de trois mois après la clôture de l'offre.

L'OPA du cimentier italien, qui cherche depuis des années à racheter l'ensemble de sa filiale française et à la sortir de la cote à des fins de simplification, s'est ouverte le 13 juin et s'achève le 3 juillet. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)