HSBC veut augmenter le dividende malgré ses incertitudes

vendredi 23 mai 2014 13h48
 

LONDRES, 23 mai (Reuters) - Le directeur général de HSBC Stuart Gulliver veut augmenter les dividendes en dépit de l'incertitude planant sur les futures conditions de constitution des fonds propres.

La première banque européenne avait augmenté le dividende en 2013 mais moins que prévu, après avoir déçu les attentes des analystes avec une hausse du bénéfice annuel de 9%.

"Alors même qu'il y a encore des incertitudes dans l'ensemble du secteur sur les conditions finales de capital fixées par les régulateurs, notre ambition est que le dividende continue de croître comme ce fut le cas chaque année depuis 2009", a dit Gulliver aux actionnaires vendredi, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle de la banque.

Il a ajouté que la banque continuerait d'investir dans toute opportunité de croissance organique qui entre dans le droit fil de sa stratégie et compatible avec sa gestion du risque.

HSBC, basée à Londres mais dont les deux tiers des bénéfices ont été réalisés en Asie l'an passé, a confirmé son engagement de dégager encore deux à trois milliards de dollars d'économies annuelles régulières en rationalisant ses procédures.

La banque a supprimé plus de 40.000 emplois et fermé ou vendu une soixantaine de filiales ces trois dernières années pour réduire ses coûts mais elle n'a encore atteint ses objectifs ni en matière de coûts ni en matière de rentabilité. (Matt Scuffham, Wilfrid Exbrayat pour le service français)