20 mai 2014 / 16:59 / il y a 3 ans

LEAD 1-GM rappelle 2,42 millions de voitures de plus

* Des défauts concernent les ceintures de sécurité, la transmission ou les airbags

* La charge liée aux rappels portée à $400 mlns pour le T2

* GM a rappelé plus de 15 millions de véhicules depuis le début de l'année (Actualisé avec précisions, contexte, cours)

DETROIT, 20 mai (Reuters) - General Motors a annoncé mardi le rappel de 2,42 millions de voitures aux Etats-Unis, portant à plus de 15 millions le nombre total de véhicules rappelés par le groupe dans le monde depuis le début de l'année.

Le premier constructeur automobile américain a précisé que la charge liée à ces multiples rappels atteindrait 400 millions de dollars (292 millions d'euros) dans ses comptes du deuxième trimestre, le double du montant évoqué jusqu'à présent.

GM n'a pas précisé dans l'immédiat si les rappels annoncés mardi concernaient aussi des véhicules vendus hors des Etats-Unis.

Le plus important de ces rappels porte sur 1,3 million de voitures de type "crossover" touchées par un défaut des ceintures de sécurité, explique le constructeur dans un communiqué, tout en précisant n'avoir eu connaissance d'aucun accident ayant fait des victimes causé par ce défaut.

Pour 1,1 million d'autres voitures, le rappel est lié à un défaut de transmission; les deux autres rappels, plus marginaux, concernent des pick-up et des SUV du millésime 2015.

GM a annoncé 29 rappels au total depuis le début de cette année. Le plus important porte sur 2,6 millions de véhicules touchés par un défaut d'allumage lié à au moins 13 décès.

Vendredi dernier, le groupe s'est vu infliger une amende record de 35 millions de dollars pour sa gestion du seul dossier du défaut d'allumage, identifié dès 2001 par des ingénieurs du groupe.

Il est en outre visé par des enquêtes de la justice américaine, du Congrès, de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street, et de plusieurs Etats américains.

A la Bourse de New York, l'action General Motors perdait près de 2% à 33,58 dollars vers 16h50 GMT, alors que l'indice Standard & Poor's-500 abandonnait 0,55%. (Ben Klaymann; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below