Gulf Air, en restructuration, réduit sa perte de moitié

mardi 20 mai 2014 16h00
 

DUBAI, 20 mai (Reuters) - Gulf Air, la compagnie nationale aérienne de Bahreïn, a annoncé mardi avoir réduit de 52% sa perte en 2013 alors qu'arrive à son terme une restructuration lourde entamée il y a près de cinq ans.

Dans un communiqué, la compagnie a dit avoir réduit sa perte de plus de 100 millions de dinars (194 millions d'euros) pour engranger son meilleur résultat depuis huit ans, mais elle n'a pas fourni de chiffre précis ni dévoilé son chiffre d'affaires.

Gulf Air a pâti ces dernières année de la montée en puissance de ses voisines Emirates, Etihad et Qatar Airways, basées respectivement à Dubaï, Abou Dhabi et Doha, mais aussi des manifestations anti-gouvernementales à Bahreïn qui ont réduit les flux touristiques dans le royaume.

Pour surmonter ses difficultés, elle a réduit ses effectifs de 27%, supprimé des liaisons et revu à la baisse sa flotte, qui ne compte plus que 26 avions Airbus.

Elle prévoit une nouvelle réduction de sa perte, de l'ordre de 10%, cette année.

L'autre compagnie de Bahreïn, le transporteur à bas prix Bahrain Air, a cessé ses activités l'an dernier en imputant sa faillite à l'agitation politique et au refus du gouvernement de l'indemniser. (Praveen Menon, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)