ENCADRE-Dassault-2.200 jets produits depuis un demi-siècle

lundi 19 mai 2014 12h15
 

PARIS, 18 mai (Reuters) - Depuis le Mystère 20 lancé dans les années 1960, Dassault Aviation a construit 2.200 avions d'affaires, bâtissant pas à pas une gamme Falcon, désormais forte de six modèles, avec le lancement coup sur coup du biréacteur 5X à l'automne dernier et, lundi, du triréacteur 8X au salon d'affaires Ebace à Genève. (voir )

L'avionneur français, concurrent de Gulfstream, filiale de General Dynamics, et du canadien Bombardier, présente une gamme allant du Falcon 2000S permettant de parcourir 6.200 kilomètres sans escale au futur 8X, qui sera disponible en 2017, avec une portée quasiment doublée à près de 12.000 kilomètres.

Entre les deux, Dassault Aviation propose aussi le 2000LXS, qui vole sur 7.400 km et le Falcon 900 (8.800 km), qui pourrait continuer à s'exporter et connaître des modifications et améliorations dans les années à venir.

Le "best seller" de Dassault est son avion le plus haut-de-gamme, le 7X, mis en service en 2007 et dont le 250e exemplaire est sorti de ses usines à la mi-avril - contre 500 unités livrées pour chacun des deux modèles lancés dans les années 1980, le 900 et le 2000.

Au total, Dassault Aviation, qui fabrique également l'avion de combat Rafale, compte 2.000 avions d'affaires en service dans le monde - en soustrayant les 200 qui ont été remisés depuis un demi-siècle.

L'avionneur, qui possède 41 centres de maintenance de ses jets dans le monde, compte en ouvrir d'autres dans les prochains mois en Amérique du Sud et en Asie où, outre la Chine et l'Inde, des pays comme l'Indonésie et la Malaisie comptent de plus en plus de clients. (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)