RWE affecté par un hiver doux et les renouvelables au T1

mercredi 14 mai 2014 08h01
 

FRANCFORT, 14 mai (Reuters) - RWE a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation en baisse de près de 20% au premier trimestre, l'attribuant comme ses concurrents à un hiver doux et à des prix de gros de l'électricité bas dans l'ensemble de l'Europe.

Le résultat d'exploitation de la deuxième société allemande de services aux collectivités est de 1,91 milliard d'euros, en deçà du consensus Reuters qui donnait 1,97 milliard.

"La crise touchant la production d'électricité traditionnelle a abouti à des objectifs de résultats non réalisés dans les états financiers. En outre, après un coup de froid majeur un an auparavant, les températures hivernales ont été exceptionnellement élevées", explique le président du directoire Peter Terium.

Le concurrent E.ON a annoncé la veille des trimestriels plus faibles que prévu, un temps clément ayant réduit de près d'un quart les ventes de gaz.

RWE, touché comme les autres électriciens allemands par le développement des sources d'énergie renouvelables, a également ajusté ses objectifs annuels pour prendre en compte la cession de sa filiale pétrole et gaz DEA en mars.

Il projette dorénavant un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) de 6,4 à 6,8 milliards d'euros, un bénéfice d'exploitation de 3,9 à 4,3 milliards d'euros et un bénéfice net récurrent de 1,2 à 1,4 milliard en 2014.

Il visait auparavant un Ebitda de 7,6 à 8,1 milliards d'euros, un bénéfice d'exploitation de 4,5 à 4,9 milliards et un bénéfice net récurrent de 1,3 à 1,5 milliard.

(Christoph Steitz, Wilfrid Exbrayat pour le service français)