Renault grimpe en Bourse dans le sillage de Nissan

mardi 13 mai 2014 10h11
 

PARIS, 13 mai (Reuters) - L'action Renault s'inscrit en vive hausse mardi matin à la Bourse de Paris dans le sillage de son partenaire Nissan qui a clôturé sur un bond de 5% à la Bourse de Tokyo après l'annonce de ses résultats et de ses prévisions.

A 10h06, le titre Renault grimpe de 2,95% à 68,79 euros, contre un gain de 0,27% de l'indice CAC 40 au même instant.

Nissan a dit lundi s'attendre à une croissance de ses résultats annuels inférieure aux attentes des analystes et à une marge d'exploitation qui le placerait en queue de peloton du secteur automobile japonais, en raison du coût d'une stratégie de développement offensive.

Le deuxième constructeur de l'archipel table ainsi sur une hausse de 4,1% de son bénéfice net sur l'exercice 2014-2015, entamé le 1er avril, après avoir enregistré une hausse de 4,8% de son bénéfice sur le trimestre janvier-mars, à 114,9 milliards de yens, contre 97,1 milliards attendu par les analystes.

"Les résultats de Nissan sont bons et meilleurs que les objectifs du constructeur. Sur 2014-2015, Nissan se montre prudent mais on retrouve ce discours chez d'autres groupes japonais", souligne un vendeur actions en poste à Paris.

Renault a annoncé que Nissan, dont le constructeur français détient 43,4% du capital, contribuerait à ses résultats du premier trimestre à hauteur de 415 millions d'euros.

Dans une note, Société générale estime que Renault offre un potentiel intéressant derrière les objectifs prudents de Nissan.

"Nissan souhaitait éviter un avertissement sur résultats et perçoit des risques liés à la faible visibilité sur les marchés émergents, en sus des coûts de lancement de la marque entrée de gamme Samsung relancée", considère SocGen, jugeant que la tendance attendue des volumes devrait produire un effet de levier opérationnel.

Soulignant cette prudence, plusieurs analystes indiquent que l'activité du groupe japonais aux Etats-Unis et en Chine devrait soutenir la croissance du constructeur nippon. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)