LEAD 1-UniCredit fait mieux que prévu, pertes sur créances réduites

lundi 12 mai 2014 16h18
 

(Actualisé avec précision, citation, cours de Bourse)

MILAN, 12 mai (Reuters) - UniCredit, première banque d'Italie par les actifs, a dégagé un bénéfice supérieur au consensus au premier trimestre grâce à une baisse des pertes sur créances après un nettoyage de bilan énergique l'an passé.

UniCredit, première grande banque de dépôt italienne à communiquer ses trimestriels, a fait état d'un bénéfice net de 712 millions d'euros, contre 449 millions un an auparavant, ce qui représente une hausse de près de 60%. Le consensus le donnait à 550 millions.

La banque avait fait état d'une perte de 14 milliards d'euros en 2013, la plus forte jamais subie par une banque italienne, conséquence d'un nettoyage de bilan massif censé la préparer aux examens de passage des autorités européennes cette année.

Le travail semble avoir porté ses fruits puisque les créances douteuses ou irrécouvrables ont diminué pour la première fois depuis 2008, de 1,3% d'un trimestre sur l'autre.

Les pertes sur créances ont diminué de 28,5% en glissement annuel.

Le ratio de capital Tier 1 ressort à 9,5% contre 9,3% fin décembre, a précisé la banque lundi.

"Cela nous permet de nous tourner vers l'avenir avec optimisme, avec la conviction que nous sommes mieux positionnés pour soutenir la reprise économique qui commence à se matérialiser", a déclaré Frederico Ghizzoni, l'administrateur délégué de la banque.

Les nouveaux prêts accordés en Italie, où UniCredit réalise environ 40% de son produit net bancaire, ont augmenté de 63% par rapport à l'an dernier après des années de resserrement et de demande anémique.

La banque a toutefois annoncé que son produit net bancaire avait diminué de 3,6% à 5,6 milliards d'euros de janvier à mars en glissement annuel et que son bénéfice d'exploitation brut avait reculé de 6,4%, illustrant les difficultés que continue de traverser le secteur bancaire italien.

L'action gagnait 3,7% vers 14h00 GMT. (Silvia Aloisi, Wilfrid Exbrayat et Nicolas Delame pour le service français)