AVANT-PAPIER-Le fait maison a la cote à Wall Street

dimanche 11 mai 2014 17h05
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK, 11 mai (Reuters) - Wall Street attend cette semaine une nouvelle avalanche de résultats trimestriels qui pourraient confirmer une tendance selon laquelle les entreprises largement orientées vers le marché américain tirent mieux leur épingle du jeu que celles tournées vers l'international.

L'économie américaine redémarre tout juste après un coup de frein dû à un hiver polaire qui n'a pas trop affecté les sociétés dépendant avant tout du marché intérieur.

A l'inverse, les sociétés dont le chiffre d'affaires provient surtout de l'étranger ont souffert, notamment à cause du ralentissement de la croissance chinoise.

La croissance des ventes des sociétés tournées vers les Etats-Unis a été ainsi trois fois plus forte en moyenne au premier trimestre que celle des sociétés dépendant surtout de leurs performances à l'international, selon RBC Capital Markets.

Les entreprises qui réalisent la plus grosse part de leur chiffre d'affaires aux Etats-Unis figurent en bonne place parmi les plus fortes progressions de l'indice S&P 100 depuis le début de l'année.

A titre d'exemple, Anadarko Petroleum, dont le chiffre d'affaires provient aux trois quarts du marché américain, a fait état d'un chiffre d'affaires au premier trimestre en hausse de 50,1%, un chiffre largement supérieur aux prévisions.

Les meilleures performances sont pour le secteur de l'énergie, très dépendant de la demande intérieure. A l'inverse, le secteur de la technologie, très exposé à l'international, a beaucoup souffert avec notamment des résultats décevants pour les fabricants de semi-conducteurs Qualcomm et Broadcom .

En conséquence, si l'indice Dow Jones a gagné 0,20% sur l'ensemble de la semaine dernière, le Nasdaq, à forte pondération technologique, a reculé pour sa part de 1,3%.

Certaines exceptions confirment la règle. Tel pourrait être le cas pour le fabricant de semi-conducteurs Applied Materials , dont les résultats sont attendus cette semaine et qui pourrait, selon les analystes, annoncer un chiffre d'affaires en progression de 19%.

Wall Street guettera également les résultats du fabricant de matériel agricole Deere et de la chaîne de magasins Wal-Mart, tous les deux largement dépendants du marché américain. (Patrick Vignal pour le service français)