LEAD 1-Bourse-Aperam flambe, résultats T1 au-dessus des attentes

jeudi 8 mai 2014 11h24
 

* Le T2 s'annonce encore meilleur, estiment des analystes

* JP Morgan, Deutsche Bank, Crédit suisse passent à l'achat (Actualisé avec commentaires, cours)

PARIS, 8 mai (Reuters) - Aperam s'envole jeudi matin à la Bourse de Paris au lendemain de la publication par le spécialiste de l'acier inoxydable d'un résultat d'exploitation (Ebitda) du premier trimestre nettement supérieur aux attentes. (Voir ).

Vers 11h00, le titre est largement en tête des plus fortes hausses du SBF 120 et bondit de 17,06% à 22,195 euros dans un volume d'échanges représentant déjà 2,8 fois la moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext tandis que l'indice avance de 0,54%.

JPMorgan a relevé son conseil sur la valeur, de "neutre" à "surpondérer" avec un objectif de cours porté de 21 à 24,5 euros, jugeant qu'Aperam se traite avec une décote de 47% par rapport à ses pairs si on retient le ratio valeur d'entreprise/Ebitda 2015 estimé (EV/Ebitda).

Le broker souligne que contrairement aux autres valeurs du secteur des minerais, métaux et acier européen, Aperam n'a pas profité de la hausse des cours du nickel. "Le potentiel de hausse d'Aperam est dû, pour l'essentiel, à la mise en oeuvre efficace de son plan de réduction de coûts et l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement".

"Aperam a enregistré un Ebitda T1 impressionnant et surperformé ses pairs sur la base de ses fondamentaux", dit Deutsche Bank qui passe de conserver à achat avec un objectif de cours porté de 18 à 25 euros.

Le broker, qui s'attend à révision de 10% à 16% du consensus sur l'Ebitda 2014, estime que l'ancien pôle acier inoxydable d'ArcelorMittal va générer du cash.

Crédit suisse, qui relève son conseil de "neutre" à "achat" avec un objectif de cours porté de 21 à 28 euros, souligne que l'amélioration des perspectives de profit se matérialise.

Société générale s'attend à ce que le deuxième trimestre renforce la progression de l'Ebitda, réitère son conseil d'achat et relève son objectif de cours de 21 à 27 euros. (Raoul Sachs)