Générale de Santé affaibli par l'environnement tarifaire au T1

mercredi 7 mai 2014 18h57
 

* EBE en baisse de 7,1% à 73,1 millions d'euros

* CA en repli de 10% à E449,2 millions

* Bénéfice net en hausse de 18,1% à E22,8 millions

PARIS, 7 mai (Reuters) - Générale de Santé a accusé une baisse de son chiffre d'affaires et de son excédent brut d'exploitation (EBE) au premier trimestre, caractérisé par un environnement économique et tarifaire dégradé ainsi que par les cessions opérées par le groupe sur cette période.

L'EBE du premier gestionnaire français de cliniques et d'hôpitaux privés ressort à 73,1 millions d'euros (-7,1%), annonce-t-il dans un communiqué.

Son résultat opérationnel courant a baissé de 3,5% à 46,2 millions sur un chiffre d'affaires de 449,2 millions, en recul de 10% à données publiés mais en progression de 2,1% hors variations de périmètre.

Les réductions de coûts ont permis au bénéfice net d'inscrire une progression de 18,1% à 22,8 millions d'euros.

Enfin, Générale de santé annonce une réduction de sa dette financière nette à 605,1 millions d'euros à fin mars 2014, contre 610,3 millions fin décembre dernier.

L'action Générale de Santé a clôturé mercredi à 14,70 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 829,5 millions d'euros. Elle a progressé de 13,51% depuis le début de l'année après un gain de 32,82% l'an dernier.   Suite...