7 mai 2014 / 07:38 / il y a 3 ans

LEAD 1-Arkema-Les gaz fluorés et les changes pèsent sur le T1

(Actualisé avec précisions et cours)

* CA -2,6% au T1 malgré la hausse des volumes, +0,7% hors effet de changes et de périmètre

* Ebitda -9%, +7% hors gaz fluorés pour l‘industrie; retour à un bénéfice net au T1

* Arkema confirme ses objectifs 2014 et à moyen terme

* Nette baisse du titre

PARIS, 7 mai (Reuters) - Arkema a fait état mercredi d‘une baisse de son chiffre d‘affaires et de son Ebitda imputable à la dégradation des conditions de marché dans les gaz fluorés industriels et à des effets de change négatifs.

Le chimiste français a néanmoins confirmé ses objectifs 2014 et renoué sur les trois premiers mois de l‘année avec un bénéfice net, part du groupe, de 77 millions d‘euros, alors qu‘il avait accusé un an plus tôt une perte de 30 millions en raison d‘une provision liée à son exposition à Kem One, son ancienne filiale en redressement judiciaire.

Le résultat du trimestre écoulé est inférieur toutefois aux 81,94 millions d‘euros du consensus ThomsonReuters I/B/E/S.

Vers 9h30, le titre accusait la 3e plus forte baisse du SBF 120, en recul de 3,75% à 77 euros. Il perd 9,2% depuis le début de l‘année, pour une capitalisation boursière ramenée à 4,9 milliards d‘euros.

“La performance du 1er trimestre s‘inscrit dans une dynamique de croissance des volumes”, a commenté Arkema dans un communiqué. “Comme attendu la performance des gaz fluorés est en retrait sensible par rapport à la référence élevée de l‘an dernier. Hors gaz fluorés, l‘Ebitda du groupe est en progression significative malgré un taux de change de l‘euro/dollar défavorable.”

Le chiffre d‘affaires du groupe a baissé de 2,6% à 1,52 milliard d‘euros au premier trimestre, la progression de 3,3% des volumes étant compensée par un effet prix/mix négatif dans les gaz fluorés pour la réfrigération et l‘air conditionné et par un effet change de -2,1%.

A taux de change et périmètre constant, les ventes ressortent quasi-stables (+0,7%).

L‘Ebitda a reculé quant à lui de 9% à 213 millions d‘euros sur la période, impacté par les gaz fluorés sans lesquels le résultat serait ressorti en hausse de 7%.

L‘activité d‘Arkema se partage entre l‘acrylique, les spécialités industrielles et les matériaux haute performance. Dans cette dernière branche, l‘Ebitda a grimpé de 19% grâce au rebond de l‘industrie automobile en Europe et à la demande en systèmes de filtration pour l‘industrie du pétrole et du gaz.

L‘activité “coating” a profité pour sa part d‘une demande vigoureuse en peintures décoratives. Pour atteindre la marge d‘Ebitda de 15% qu‘il a fixée à cette division en 2016, Arkema a annoncé après la clôture du premier trimestre son intention d‘arrêter la production de résines de revêtement à Stallingborough (Grande-Bretagne)

Arkema, qui attend une croissance mondiale “modérée” en 2014, a confirmé son objectif d‘une hausse de l‘Ebitda sur l‘année et ses objectifs à moyen terme. Le groupe a toujours pour ambition de réaliser un chiffre d‘affaires de 8 milliards d‘euros et une marge d‘Ebitda de 16% en 2016 (14% au premier trimestre, contre 15% un an plus tôt et 14,8% en 2013).

* Le communiqué :

link.reuters.com/waf29v

* La présentation complète :

link.reuters.com/tef29v (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below