AB InBev-Hausse des profits limitée par les coûts de marketing

mercredi 7 mai 2014 09h06
 

BRUXELLES, 7 mai (Reuters) - Anheuser-Busch InBev a publié mercredi un bénéfice inférieur au consensus au premier trimestre, la hausse des dépenses commerciales en prévision de la Coupe du monde de football ayant restreint la croissance des marges.

Le premier brasseur mondial, qui regroupe entre autres les marques Budweiser, Stella Artois et Corona, a vendu plus de bière partout sauf en Europe. Le Brésil et la Chine se sont particulièrement distingués avec des croissances respectives de 10,9% et 9,4% en volume.

Le brasseur prévoit une retour de la croissance sur les marchés mexicain et brésilien cette année, en raison de la Coupe du monde et d'un renforcement de leurs économies, en dépit d'un récent alourdissement de la fiscalité indirecte au Brésil.

Mais il anticipe aussi une hausse des coûts de production et commerciaux.

Anheuser-Busch InBev a fait état d'un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) en hausse de 10,8% au premier trimestre, à 3,88 milliards de dollars. Le consensus Reuters le donnait à 3,98 milliards.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 8,9%, porté par une hausse des volumes et des prix. Les dépenses commerciales ont augmenté elles de 16,7%.

Le brasseur pense que la Coupe du monde devrait provoquer une hausse des ventes d'un à deux points cette année au Brésil, son deuxième marché.

Il a connu un mauvais démarrage dans ce pays cette année, en raison du carnaval tombé tôt et qui a raccourci d'autant la saison estivale, d'un temps humide et d'une hausse des prix alimentaires, autant d'éléments qui l'ont amené à réduire ses prévisions de vente.

Aux Etats-Unis, son principal marché, l'hiver polaire a provoqué une baisse des ventes de 2,6%, soit un peu plus que la moyenne du secteur. (Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)