LEAD 2-Barclays-Le trading obligataire a plombé le bénéfice du T1

mardi 6 mai 2014 12h57
 

* Bénéfice -5% au T1

* Revenu du taux fixe -41%, plus que la concurrence

* Une conséquence notamment d'un virage stratégique

* Charges d'exploitation au plus bas depuis cinq ans

* L'action baisse fortement (Actualisé avec des précisions, contexte, commentaire d'analyste)

par Steve Slater et Matt Scuffham

LONDRES, 6 mai (Reuters) - Barclays a dit mardi qu'une chute des revenus de la banque d'investissement avait grevé le bénéfice du premier trimestre et avait continué de le faire en avril, la banque britannique comptant d'ailleurs annoncer dans le courant de la semaine une réorganisation de ce segment d'activité.

Les revenus de la banque d'investissement ont diminué de 28%, en raison surtout d'un recul de 41% des revenus du trading obligataire, de change et de matières premières (FICC).

La plupart des banques connaissent des difficultés avec leur segment FICC, parce que les régulateurs les obligent à constituer de larges réserves pour couvrir les pertes du trading à risque, mais la performance de Barclays est bien en deçà de ses concurrentes, car elle est beaucoup plus engagée dans le FICC et en particulier dans le trading de taux, qui a souffert d'un contexte de taux d'intérêt bas.   Suite...