Bourse-Ipsos baisse, croissance organique jugée faible au T1

jeudi 24 avril 2014 12h46
 

PARIS, 24 avril (Reuters) - L'action Ipsos accuse jeudi la plus forte baisse de l'indice SBF 120 à la Bourse de Paris alors que l'institut de sondages a publié un chiffre d'affaires en baisse et inférieur aux attentes au premier trimestre.

Les ventes du groupe ont baissé de 4,5%, à 343,3 millions d'euros, au cours de la période janvier-mars, une contre-performance inférieure de 3% au consensus.

A périmètre et changes constants, le chiffre d'affaires augmente de 1,5%, une progression également inférieure aux attentes du marché (+2,5%), soulignent des analystes.

Portzamparc relève dans une note que l'impact du change (-5,5%) sur l'activité exprimée en euros au premier trimestre a été plus important qu'attendu (-4,2%).

Outre le change, l'activité au premier trimestre a été affectée par une baisse (organique) de 9% de la division études médias (MediaCT), a indiqué Ipsos.

Société générale, qui parle d'un "début 2014 plus faible qu'attendu", note toutefois que le premier trimestre est "moins significatif en termes de taille et en partie le résultat d'une faiblesse temporaire de la division media".

Le broker réitère son conseil d'achat, comme UBS, et relève qu'Ipsos a confirmé ses objectifs 2014 : "une croissance organique d'au moins 3% et une amélioration de la marge opérationnelle".

Gilbert Dupont reste à l'achat mais ajuste en légère baisse ses estimations et son objectif de cours, qui passe de 38,6 à 37,2 euros.

Portzamparc réitère son conseil de "renforcer" en raison d'une valorisation qui, selon lui, reste attractive avec un P/E 2014 (ratio cours/bénéfice par action estimé) de 11,8 fois contre un P/E médian de 15,5 fois le BPA 2014 pour l'ensemble de l'indice Mid&Small.   Suite...