Unilever-Le C.A. comparable bat le consensus au T1

jeudi 24 avril 2014 09h28
 

LONDRES, 24 avril (Reuters) - Unilever a annoncé jeudi un chiffre d'affaires trimestriel à périmètre et taux de change constants en hausse, même si Pâques est tombé tard cette année, ce qui a eu pour conséquence de reporter certaines ventes alimentaires au deuxième trimestre.

Le groupe anglo-néerlandais de produits de grande consommation, tels que les glaces Ben & Jerry, le savon Dove et le thé Lipton, a également fait état d'un examen stratégique de ses sauces pour pâtes en Amérique du Nord, segment qui comporte les marques Ragu et SlimFast.

"Cela pourrait aboutir à une cession mais ce n'est pas forcé", a dit le directeur financier Jean-Marc Huet. "Nous considérons toutes les possibilités".

Le C.A. du premier trimestre a diminué de 6,3% à 11,4 milliards d'euros, en tenant compte d'un impact de change défavorable de 8,9%.

Le C.A. hors effets de change et cessions et acquisitions a lui augmenté de 3,6%, pourcentage supérieur au consensus des analystes qui donnait 3,3%.

Les ventes réalisées dans les marchés émergents ont augmenté de 6,6%, moins que les 8,4% du quatrième trimestre, mais plus que l'ensemble du marché pour lequel est ressortie une croissance de 5% environ, a précisé Huet.

Unilever a confirmé ses objectifs d'une croissance annuelle des ventes supérieure à celle de l'ensemble du marché, d'une amélioration de sa marge d'exploitation brute et d'un solide cash flow. Il projetait en janvier une croissance annuelle du C.A. de 3% à 5% contre 3% pour l'ensemble du marché.

L'action perdait 1,14% à 2.604 pence à Londres en début de matinée.

(Martinne Geller, Wilfrid Exbrayat pour le service français)