Soitec dans le rouge en 2013-14, cessions avant la fin du S1

mardi 22 avril 2014 07h46
 

PARIS, 22 avril (Reuters) - Soitec a fini l'exercice 2013-2014 à nouveau dans le rouge mais dit prévoir sur l'exercice en cours une perte opérationnelle "très significativement réduite" grâce notamment à des cessions d'actifs au premier semestre.

Le spécialiste des matériaux semi-conducteurs, qui a subi la semaine dernière un important revers, sa technologie n'ayant pas été retenue pour un projet de centrale solaire aux Etats-Unis , a accusé une perte opérationnelle courante de 137,3 millions d'euros, contre -123 millions sur l'exercice 2012-2013.

"Le groupe entend finaliser des accords de vente avec reprise en crédit-bail de certains de ses actifs avant la fin du premier semestre 2014-2015, après avoir monétisé ses bâtiments à San Diego en mars dernier", a indiqué le groupe dans un communiqué.

"En parallèle et pour mieux servir ses clients et actionnaires, Soitec poursuivra l'optimisation de sa structure des coûts en lien avec les tendances de marchés sous son programme stratégique 'Soitec 2015'."

Soitec a confirmé l'objectif de ce programme d'une retour à la rentabilité opérationnelle au cours de l'exercice 2015-2016. Sur l'exercice en cours, "la perte opérationnelle courante devrait être très significativement réduite", a-t-il ajouté.

L'exercice 2013-14 s'est soldé par une perte nette, part du groupe, de 236,7 millions d'euros, contre -209,5 millions l'année précédente, pour un chiffre d'affaires de 247,1 millions.

Soitec a terminé l'exercice à fin mars avec une trésorerie disponible de 44,7 millions d'euros. Ajustée de l'impact à venir de la cession de son projet de ferme solaire en Afrique du Sud, cette trésorerie serait proche de 110 millions d'euros.

Le communiqué de Soitec : link.reuters.com/nes68v (Gilles Guillaume, édité par Marc Angrand)