La Chine pèse sur les résultats de Diageo

jeudi 17 avril 2014 10h15
 

LONDRES, 17 avril (Reuters) - Le géant britannique des alcools et spiritueux Diageo a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires organique en baisse de 1,3% au troisième trimestre de son exercice décalé en raison de difficultés sur les marchés émergents, notamment en Chine.

Sur les trois mois jusqu'au 31 mars, le numéro un mondial du secteur a vu ses ventes progresser en Amérique du Nord, en Europe occidentale et en Amérique latine mais s'effondrer de 19% dans la région Asie-Pacifique.

Ses ventes ont par ailleurs baissé de 5,2% en Afrique, en Europe de l'Est et en Turquie. Globalement, les ventes de Diageo ont fléchi de 1% au troisième trimestre.

Le propriétaire des marques Johnnie Walker et Smirnoff détient une participation dans le chinois Shuijingfang, qui fabrique du baiju, un alcool blanc dont les ventes ont chuté en raison de la décision du gouvernement chinois de bannir les cadeaux dans les entreprises pour lutter contre la corruption.

Rémy Cointreau a également souffert sur le marché chinois pour les mêmes raisons. Le propriétaire de Rémy Martin a vu ses ventes de cognac plonger de 32,3% au quatrième trimestre de son exercice décalé, après une chute équivalente au trimestre précédent, portant à 20,8% le recul sur l'ensemble de l'année (voir ).

Les actions Diageo et Rémy Cointreau perdaient respectivement 4,23 et 5,62% vers 08h00 GMT. Les alcools étaient en première ligne sur les marchés avec en outre un plongeon de plus de 3% pour Pernod Ricard, la plus forte baisse du CAC 40.

Diageo, qui réalise 42% de ses ventes dans les pays développement, a dit souffrir des taux de change et de la faiblesse de l'économie sur de nombreux marchés dont la Russie et l'Afrique du Sud mais aussi de l'instabilité politique en Thaïlande.

"Nos performances reflètent l'environnement difficile dans lequel nous évoluons", a déclaré le directeur général de Diageo, Ivan Menezes, dans un communiqué.

Les résultats du groupe pâtissent de cette situation mais Diageo n'en compte pas moins atteindre ses objectifs d'expansion grâce notamment à une politique de réduction des coûts, a-t-il ajouté.

Pour l'année fiscale s'achevant le 30 juin, Diageo s'attend à voir son bénéfice d'exploitation amputé de 330 millions de livres (364 millions d'euros), en raison notamment de taux de change défavorables. (Martinne Geller; Patrick Vignal pour le service français)