LEAD 1-L'Afrique pèse sur les résultats de SABMiller

mardi 15 avril 2014 14h00
 

(Actualisé avec détails, réaction, cours de bourse)

LONDRES, 15 avril (Reuters) - SABMiller, deuxième brasseur mondial en volumes de ventes, a fait état mardi d'une hausse limitée de ses ventes de bière en raison notamment de problèmes sur des marchés africains.

Le groupe coté à Londres a annoncé un chiffre d'affaires en augmentation de 3% grâce surtout à la croissance des boissons non-alcoolisées et a dit étudier différentes options pour sa participation dans le groupe hôtelier africain Tsogo Sun Holdings.

SABMiller, qui possède entre autres les marques de bière Miller et Peroni, a expliqué que sa participation dans Tsogo Sun, valorisée environ un milliard de dollars (724 millions d'euros) était considéré comme non-stratégique.

En volumes, les ventes annuelles du groupe ont progressé de 2% au total, la croissance ressortant à 1% seulement pour la bière et 5% pour les boissons non-alcoolisées.

Très présent en Afrique, en Chine et sur d'autres marchés émergents, le concurrent d'Anheuser-Busch a connu des difficultés dans plusieurs pays africains.

Ses ventes de bière blonde ont ainsi chuté de 18% au Zimbabwe en raison de la faiblesse de l'économie locale. Elles ont également fléchi à cause de la tension politique au Mozambique et de la hausse de la fiscalité indirecte en Zambie.

"Globalement, c'est un trimestre plus décevant qu'attendu et la région qui pose le plus de problèmes est l'Afrique", a commenté Trevor Stirling, analyste chez Bernstein Research. "Normalement, si cela ne fonctionne pas dans un pays, d'autres pays compensent".

En Europe, la croissance organique, à taux de change constant, a été nulle mais le brasseur a fait état d'une amélioration de la tendance au quatrième trimestre.

L'action SABMiller a perdu jusqu'à près de 3% dans les premiers échanges, l'une des plus fortes baisses de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300. Elle perdait encore 1,25% vers 12h00 GMT.

(Martinne Geller; Marc Angrand et Patrick Vignal pour le service français)